Les réseaux de tunnels du Hezbollah au Liban et du Hamas à Gaza : une menace stratégique pour Israël

L’existence de vastes réseaux de tunnels souterrains, tant au Liban avec le Hezbollah qu’à Gaza avec le Hamas, constitue une préoccupation majeure pour Israël en termes de sécurité stratégique. Alors que les tunnels du Hezbollah au Liban sont désormais connus pour être plus avancés que ceux du Hamas à Gaza, les deux organisations représentent une menace significative pour Israël.

Selon Tal Be’eri, directeur de recherche au Centre Alma, le Hezbollah dispose d’un réseau de tunnels souterrains au Liban, long de plusieurs centaines de kilomètres, s’étendant potentiellement jusqu’en Israël et peut-être même en Syrie. Cette infrastructure, initiée dans les années 1980 avec l’aide de l’Iran et de la Corée du Nord, est décrite comme plus sophistiquée que celle du Hamas à Gaza. Les tunnels du Hezbollah sont diversifiés, comprenant à la fois des tunnels d’attaque pour franchir les frontières et des tunnels stratégiques permettant la circulation de personnes et même de véhicules sur de longues distances.

Au cours des dernières années, des découvertes ont été faites concernant les tunnels du Hamas à Gaza, notamment un tunnel d’attaque long de 4 kilomètres révélé récemment par les forces israéliennes. Bien que ce tunnel n’ait pas traversé la frontière, il aurait pu être utilisé par des terroristes pour des infiltrations souterraines à proximité de la frontière israélienne. Ces découvertes ont ravivé les craintes concernant l’existence de tunnels similaires à la frontière libanaise, en particulier dans le contexte des tensions persistantes avec le Hezbollah soutenu par l’Iran.

Le Hezbollah, à l’instar du Hamas, utilise ces tunnels à des fins offensives, notamment pour lancer des attaques contre Israël. La menace potentielle que représentent ces tunnels est soulignée par leur longueur impressionnante, certains atteignant jusqu’à 45 kilomètres au Liban. De plus, le Hezbollah a également été accusé d’utiliser des tunnels pour stocker des explosifs et d’autres armements, ce qui accroît le danger pour Israël et sa population civile.

Il est impératif pour Israël de continuer à surveiller de près ces réseaux de tunnels et de prendre les mesures nécessaires pour prévenir toute attaque potentielle. La menace posée par le Hezbollah au Liban et par le Hamas à Gaza reste une préoccupation majeure pour la sécurité régionale et internationale, nécessitant une vigilance constante et une coopération internationale renforcée dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pauliltique

Poser la question est déjà y répondre. Le danger existe au nord plus menaçant que celui du sud. Il faut peut-être prendre l’ initiative avant un nouveau 7 octobre.

Max Benchetrit

Pourquoi pas faire aussi des tunnels qui rejoignent ceux du hezbollah et les faire Exploser sur leurs kilometres

Dernière modification le 1 mois il y a par Max Benchetrit
Merci

Israel ne pourra pas rester les bras croisés il faudra tôt ou tard détruire les tunnels dû Hezbollah par n’importe quel moyen pour que les israéliens du nord du pays puissent vivre librement, quand pense la France les usa et autres pays libres ? Eux qui ne veulent que parler de cessez le feu au lieu de dire qu’il faudrait plutôt aider Israel pays démocratique , on peut rêver , vu comment ils aident l’Ukraine avec des mots et très peu d’armes et de munitions face à Poutine…on peut se poser des questions graves et que l’occident dort ….