Le Hamas se fournit en missiles à guidage laser nord-coréens©

4
611

Le Hamas se fournit une grosse cargaison de missiles Bulsae-2- antitank à guidage laser nord-coréens

 

Les Israéliens tendent à se laisser emporter par des autopsies sans fin sur les batailles du passé.  Une fuite dans la presse, mardi 24 janvier, issue d’une conférence de guerre du Cabinet de sécurité restreint, qui s’est déroulé au cours de la dernière opération anti-terroriste importante : “Bordure Protectrice”, en 2014, contre la Bande de Gaza dominée par le Hamas, a ressuscité les anciennes accusations voulant que le gouvernement Netanyahu ne serait jamais parvenu à évaluer à sa juste mesure le péril  représenté par les tunnels d’attaque terroriste du Hamas.

Cette “fuite” contrôlée a révélé que le Ministre de l’Education Naftali Bennett, dirigeant du Foyer Juif, a dû faire pression de tout son poids au sein du gouvernement, pour déclencher une réaction proactive contre les tunnels du Hamas Palestinien, alors que Moshe Ya’alon, qui était Ministre de la Défense, exhortait à la retenue, soutenu par le Premier Ministre israélien. Pour Bennett, cette “fuite” calculée lui vaut une forme de félicitations pour sa perspicacité et son bon comportement après-coup.

Les événements qui ont suivis ont révélé que la pensée stratégique du Premier Ministre anticipait déjà la suite des opérations et qu’il avait l’ambition de terminer cette guerre d’une façon qui ne porterait pas préjudice aux relations étroites qu’il était en train de forger avec le Président égyptien Abdel Fattah El-Sissi. Le faucon Bennett était plus préoccupé par la situation sécuritaire d’ici et maintenant.

Mais, comme Debkafile le souligne ici, l’exacerbation de la controverse a distrait l’attention des hommes politiques et des médias d’un danger plus immédiat émanant d’une version contemporaine de la problématique des tunnels du Hamas, que ni Israël ni l’Egypte n’ont été en mesure de surmonter : les tunnels de contrebande d’armes entre le Sinaï et la Bande de Gaza et leur foyer, la ville de Rafah, qui est divisée entre le Sinaï égyptien et Gaza appartenant au Hamas.

Les sources des renseignements de Debkafile révèlent qu’au cours des trois dernières semaines, des cargaisons de missiles antitanks nord-coréens Bulsae-2- viennent d’être écoulées en provenance de Libye à travers le Sinaï et les nouveaux tunnels entre les mains de la branche armée du Hamas dans la Bande de Gaza.

 

Le Bul-Sae 2 est la version modifiée nord-coréenne du vieux missile antitanks soviétique appelé le 9K111 Fagot, qui utilise une commande semi-automatique filaire reliée à la ligne du système de visée. La boîte de guidage est montée sur le lanceur suit à la trace la trajectoire du missile grâce à un capteur infrarouge et corrige sa trajectoire en envoyant des signaux à travers une bobine de fil derrière lui.

Un système de guidage laser utilisé pour les missiles antitank a une approche différente. Le Lance-missile est équipé d’un désignateur (indicateur) laser, qui ajuste un rayon laser sur la cible, système largement adopté dans les années 1980. Le missile dispose d’un capteur orienté vers l’arrière qui capte le rayon et fait en sorte que le missile suive sa trajectoire. Les missiles antitanks à guidage laser ont une portée plus grande que ceux à guidage filaire.

La portée du Fagot est de 2, 5 kms, comparés aux 5, 5 kms du Kornet 9M133, un missile antitanks moderne à guidage laser développé par la Russie. Ils ne sont aussi pas vulnérables aux brouillages radio, à la différence des missiles qui utilisent les ondes radio plutôt que le câble.

Le Hamas possédait déjà ce missile à guidage laser lors du conflit de 2014, mains en petite quantité. A ce jour, on estime que le groupe terroriste s’est procuré plus de 1500 lance-missiles Bulsae-2. Ce devrait être suffisant dans l’éventualité d’une autre guerre contre Israël pour fixer au sol un écran dense de missiles antitanks à guidage laser contre les chars d’assaut et les véhicules blindés transport de troupe de Tsahal.

 

On a repéré les hommes du Hamas en train de s’entraîner à des lancements multiples de ces armes antitanks nord-coréennes. Bien que les forces aériennes égyptiennes continuent de mener des frappes contre les passages souterrains du Hamas traversant sous Rafah, ce trafic se poursuit sans prendre de pause. Le Hamas a creusé quatre ou cinq tunnels qui sont en fait des leurres, pour chaque tunnel qui se trouve en usage effectif.

DEBKAfile Reportage Exclusif  24 Janvier 2017, 6:52 PM (IDT)

Adaptation : Marc Brzustowski

4 COMMENTS

  1. Si ces renseignements sont divulgués sur le net , cela signifie qu’en Israël les choses sont connues depuis belle lurette et que l’antidote les attend au tournant !

  2. Ce genre de matériel est totalement incapable de détruire un blindé équipé du système trophy dont dispose désormais Tsahal.

    • Ca n’empêche pas qu’ils ont toujours les dents qui poussent. Maintenant qui peut vaincre Trophy? A part un système de brouillage qui trompe les radars…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.