Le Hamas n’a pas transmis les noms des personnes enlevées vivantes et  Israël n’enverra pas de délégation au Caire

Des sources proches des négociations en Israël affirment que le Hamas continue de ne répondre à aucune question fondamentale de l’accord et que, par conséquent, aucune délégation ne se rendra au Caire. La réponse envoyée par le Hamas ces dernières heures n’est que partielle – sans les noms des personnes enlevées qui sont en vie.

Des sources proches des négociations en israël informent aujourd’hui (dimanche) que le hamas continue de ne pas répondre à aucune question fondamentale de l’accord et que, par conséquent, aucune délégation ne se rendra au Caire. le Hamas n’a envoyé qu’une réponse partielle – sans les noms des personnes enlevées encore en vie.

la réponse du hamas n’inclut pas les noms des personnes enlevées ni les critères des prisonniers qui seront libérés en échange. En conséquence, il n’y a pas de noms de personnes enlevées, ni de nombre de personnes enlevées qui seront libérées, et donc il n’y a pas de trève ni de durée du cessez-le-feu, comme le rapporte notre correspondant Tamir Morg.

MK Stern.Photo : Flash 90
Terroristes dans la prison de Damon. les archives. Photo : Flash90

Des délégations d’israël et du hamas devaient arriver au caire aujourd’hui pour reprendre les négociations en vue d’un nouvel accord. une source informée des détails a déclaré que l’intention d’israël était de ne pas comparaître avant d’avoir reçu une liste complète des personnes enlevées, comme l’a rapporté ce matin l’agence de presse reuters.

Ce rapport a été publié après qu’hier soir un haut responsable de l’administration biden a affirmé qu’israël avait accepté en principe un autre accord avec l’organisation terroriste hamas dans lequel des centaines de terroristes ayant du sang sur les mains pourraient être libérés. cependant, la balle est dans le camp du hamas. : « nous continuons à pousser le plus fort possible. »

Tout ce simulacre de négociations n’est en fait là que pour pousser les proches des otages à faire pression sur le gouvernement israélien, et cela fonctionne d’autant mieux, que l’opposition de gauche israélienne a pris en otage les otages pour discréditer le gouvernement, et chercher à le mettre à genoux, quel que soit le prix pour Israël.

Manifester contre Netanyahu, n’a aucun sens, alors que ceux qui sont censés faire pression sur le Hamas sont le Qatar, l’Égypte et les États-Unis. Si on feint de se tromper de cible, c’est que la réelle raison n’est pas celle que l’on croit.

Les quelques otages vivants sont le sauf-conduit des dirigeants du Hamas, et leur assurance vie. Le Hamas ne peut rêver mieux que ces manifestations en faveur des otages, alors que les manifestants sont les alliés objectifs des barbares, alors que le gouvernement est conspué.

Au passage cela explique en partie l’importanteoffensive à Khan Younes ( voir notre articleVaste opération militaire à Khan Yunis, Tsahal accélère le pas)

Reste le jeu pervers des négociateurs, qui participent à cette comédie de négociation, et qui nous font croire, plus à un arrêt des combats, qu’à la libération des victimes. Où est la réelle pression sur le Hamas de la part du Qatar, de l’Égypte ou des États-Unis.

La seule pression connue est sur Israël qui ne vient pas suffisamment en aide à une population largement complice du Hamas.

Si les États-Unis se disent humiliés par la politique d’Israël, c’est peut être que les israéliens sont en droit de privilégier d’abord leurs intérêts comme le font les États-Unis par ailleurs, et que l’alliance avec l’Arabie saoudite que recherche Biden n’est pas pour l’heure l’urgence pour Israël.

JForum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jacques

Plusieurs guerres israéliennes ont été stoppées par les medias occidentaux en fabriquant des massacres de palestiniens. Ca a commencé en 1982 avec Sabra et Chatila ou on accusait Israel alors que c’etait des chrétiens libanais qui avaient massacré. Puis il y a d’autres exemples similaires (comme un bombardement israélien qui tuait plein de civils, je sais plus ou). Mais par contre, quand les occidentaux bombardaient la Syrie, on aurait dit qu’il y avait jamais de civils morts, de victimes « innocentes ». Pourtant, il y a 30 000 morts a Gaza, et 500 000 morts en Syrie. Conclusion : les medias occidentaux mentent et sont aux ordres des gouvernements occidentaux. D’abord, ils menacent Israel de boycott, puis ils salissent Israel avec des mensonges, pour pas qu’Israel gagne la guerre. Pourquoi ? Tout simplement car reconnaitre politiquement une victoire d’israel rapproche le moyen orient de la paix, or la paix au moyen orient serait le pire cauchemar pour les vendeurs d’armes américains et européens car les riches pays arabes achèteraient beaucoup moins d’armes. Quand les musulmans et les juifs se rendront compte que leur sang coule pour enrichir les pays chrétiens, il y aura la paix.

Dernière modification le 1 mois il y a par Jacques
Guidon

Contraireme à l’egypte et au qatar, les usa sont censés être des alliés mais avec ce genre d’alliés, on n’a pas besoin d’ennemis.