ARA News

Les Forces Spéciales américaines ont mené une opération terrestre dans l’Est de la Syrie, qui prenait pour cible une membre prédominant du groupe terroriste islamiste Daesh, selon des responsables, vendredi.

Ce raid commando, qui s’est déroulé dans la ville d’Al-Mayadin dans la province de Deir Ez Zor à l’Est de la Syrie, qui a débouché sur la mort d’Abdurakhmon al-Uzbeki, que le Conseil de Sécurité Kurde désigne comme le nom de Guerre de Gayratzon Uzimof, évoluant également sous le nom d’Abdulrahman Uzbeki, conseiller et bras droit d’Abu Bakr Al Baghdadi.

Uzimof alias Al- Uzbeki a joué un rôle majeur dans le transfert et la circulation d’armes, d’hommes et d’approvisionnements financiers et logistiques divers, selon les renseignements kurdes, et la préparation d’attentats à “l’extérieur” du territoire de Daesh. 

“Il s’agissait d’une opération terrestre. Je pense que c’est absolument tout ce que nous voulons révéler sur cette opération”, a déclaré le porte-parole du Commandement Central américain à Washington, John Thomas,  à propos de cette attaque-surprise de vendredi.

Al-Uzbeki, qu’on pense provenir d’Ouzbékistan, était un proche associé du Guide Suprême de Daesh, Al Baghdadi.

Selon divers rapports, al-Uzbeki a joué un rôle central dans la planification de l’attaque contre un night-club à Istanbul, le Reina, le jour du Nouvel An chrétien, qui a provoqué la mort de 39 personnes. On se rappelle aussi que l’homme arrêté pour ce massacre par la police turque était lui aussi un national ouzbek : Abdulkadir Masharipov, qui aurait transité par l’Iran (grâce à la complicité des services iraniens?) pour se rendre en Turquie. L’homme dit en avoir reçu l’ordre depuis Raqqa, grâce à une application Telegram sur son smartphone. Selon toute vraisemblance Uzimof alias al-Uzbeki était son officier-traitant. Cette faille vient d’être rectifiée.

Les Etats-Unis et leurs forces alliées en Syrie et en Irak ont récemment liquidé plusieurs membres de premier plan du groupe radical islamiste Daesh.

Reportage de : Samir al-Haj

Le responsable des médias de Daesh éliminé par une frappe de la coalition

ARA News

Le Département du Contre-Terrorisme (CT) du Conseil de Sécurité de la Région du Kurdistan (CSRK) a annoncé jeudi qu’un responsable de premier plan des médias et de la propagande Daesh a été tué dans une frappe aérienne de la coalition en Syrie.

“Notre Département du Contre-Terrorisme confirme que le chef médias de Daesh, Khalid Hamza Al-Maamouri, a été tué dans une frappe aérienne ciblée de la Coalition en Syrie le 16 avril”, déclare le CSRK dans un communiqué.

“Al-Maamouri, connu sous l’alias d’Abu Ali Al-Janoubi, était aussi Emir d’Admin où il dirigeait une brigade reliée au Département de la Sécurité Générale (le Diwan) du groupe terroriste” a ajouté le CSRK.

Le Département du Contre-Terrorisme Kurde et la coalition dirigée par les Etats coopèrent depuis août 2014, afin d’éliminer du champ de bataille les chefs de file des cercles dirigeants de Daesh, à la fois en Syrie et en Irak. Ils ont commencé à mener des opérations conjointes en 2015.

Les Kurdes fournissent des renseignements à la coalition, ce qui conduit à des frappes aériennes ciblées, supprimant ainsi des chefs importants de Daesh, comme le Mollah Shwan en Septembre 2015, près d’Hawija, et Falah al-Kurdi, en Octobre 2015.

Le responsable des Médias de Daesh Khalid Hamza Al-Maamouri tué par une frappe de la coalitionen Syrie le 16 Avril. Photo: KRSC-CTU

Reportage de : Wladimir van Wilgenburg | Source: ARA News

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.