Yaïr Lapid, chef de la diplomatie israélienne.

Toujours à la recherche de déclarations sensationnelles, Lapid a affirmé que l’antisémitisme n’était pas seulement de la haine des Juifs. Il a réussi, il a fait sensation.

Le ministre des Affaires étrangères a déclaré que «les antisémites n’étaient pas seulement dans le ghetto de Budapest, ils étaient aussi des membres de la tribu Hutu au Rwanda qui ont massacré la tribu Tutsi». Des députés de droite ont immédiatement réagi en condamnant ses propos. Netanyahou: «Une déclaration scandaleuse et irresponsable selon laquelle il vide le concept d’antisémitisme de tout contenu». Smotrich: «Vous avez causé un grand préjudice à la lutte contre l’antisémitisme». Lapid a répondu: «Pour un coup politique, ils sont prêts à aider même les antisémites».

Une tempête suite au discours du ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid lors de la conférence du Forum mondial de lutte contre l’antisémitisme, où il a déclaré que l’antisémitisme n’est pas seulement la haine des Juifs. Lapid a affirmé dans son discours: «Les antisémites n’étaient pas seulement dans le ghetto de Budapest. Les antisémites étaient des marchands d’esclaves qui jetaient des esclaves enchaînés de navires négriers dans l’océan. Les antisémites sont des membres de la tribu Hutu au Rwanda qui a massacré des membres de la tribu tutsie».

Simcha Rotman, député du parti Sionisme religieux.

Des députés de droite de tous bords se sont élevés contre les propos de Lapid. Le député Simcha Rotman a également attaqué Lapid: «L’amateurisme de ce gouvernement et du ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid en particulier est incroyable. Il y a dix jours, Lapid a remercié le gouvernement du Canada d’avoir adopté la bonne définition de l’antisémitisme. Hier, il a prononcé un discours qui détruit la définition de l’antisémitisme. Les Hutus sont-ils antisémites»?

En réponse à l’attaque, Lapid a écrit sur Twitter: «Des porte-parole de l’extrême droite ont attaqué le discours que j’ai prononcé lors d’une conférence sur la lutte contre l’antisémitisme tenue hier soir à Jérusalem. Il s’avère que non seulement la société israélienne ces personnes essaient de détruire».

Peu de temps après la réponse de Fleid, le chef de l’opposition Benyamin Netanyahou a également fait référence à la tempête: «La déclaration de Lapid éclipse le caractère unique de la haine des Juifs dans l’histoire et l’ampleur de la tragédie de l’Holocauste qui a détruit un tiers de notre peuple. C’est une déclaration scandaleuse et irresponsable qui déforme l’histoire et vide le concept de l’antisémitisme de tout son contenu. Si toute violence terrible est antisémite, alors tout le monde est antisémite et il n’y a pas d’antisémitisme de toute façon».

Dans son discours, Lapid a cherché à  élargir la définition de l’antisémitisme: «Les antisémites sont des fanatiques musulmans qui ont tué plus de 20 millions d’autres musulmans au cours de la dernière décennie. Les antisémites sont ISIS et Boko Harem. Les antisémites sont des personnes qui sont battues à mort par des jeunes de la communauté LGBT. L’antisémitisme, c’est quiconque qui persécute les gens non à cause de ce qu’ils ont fait, mais à cause de ce qu’ils sont. À cause de la façon dont ils sont nés. L’antisémitisme n’est pas le prénom de la haine, c’est le nom de famille de  beaucoup de ceux qui veulent assassiner, détruire, persécuter et expulser « les gens, juste parce qu’ils sont différents de lui».

Yaakov Hagoel, président de l’Organisation sioniste mondiale et président par intérim de l’Agence juive.

Yaakov Hagoel, président de l’Organisation sioniste mondiale et président par intérim de l’Agence juive: «L’antisémitisme est la haine des juifs parce qu’ils sont juifs. Des millions de Juifs ont été massacrés au nom de l’antisémitisme. C’est une idéologie de haine bouillonnante, une mishnah/doctrine ordonnée traduite en pogroms et en émeutes dans presque toutes les concentrations juives. Cela ne contredit pas les nombreuses guerres qui ont eu lieu et se déroulent encore dans le monde. La terrible haine de l’homme existe encore aujourd’hui. Cela n’enlève rien au phénomène unique appelé antisémitisme, qui est défini dans tous les dictionnaires comme la haine des Juifs».

Une source à Yad Vashem a noté dans un communiqué: «Le ministre Lapid a clairement signifié que le phénomène de l’antisémitisme fait partie de la même famille de phénomènes dangereux tels que le racisme, la haine de l’autre et les théories du complot. Chaque société doit comprendre que l’antisémitisme n’est pas dangereux que pour les juifs. L’existence de ces phénomènes et la lutte contre l’antisémitisme nécessite un partenariat avec ceux qui luttent contre d’autres phénomènes illicites».

En fait, en essayant  d’élargir la définition de l’antisémitisme, Lapid commet la grave erreur de vider ce terme de tout son sens spécifique. L’antisémitisme est, en réalité, une forme de xénophobie ‒ dont il fait partie ‒ mais qui s’en distingue parce que concerne un peuple unique: le Peuple Juif. En tant que chef de la diplomatie israélienne, Lapid ferait mieux de prendre des cours de dialectique pour éviter ce genre de confusion ‒ de confondre antisémitisme, xénophobie et totalitarisme, ces trois phénomènes étant effectivement à combattre comme un seul, d’autant plus en tant que fils d’un ancien déporté rescapé de camp de concentration…

JForum ‒ Israel Hayom ‒ Divers

5 Commentaires

  1. Lapid. Un individu demoniac. Il a réussi à faire une formation constituée de déchets pour détruire Israël. Il va échouer très rapidement car il s’oppose au plan D’HM. Le peuple juif est là malgré toutes les persécutions, alors que des empires puissants ont disparu ou sont en train de disparaître.

  2. Vraiment , un pauvre con avec sa misérable dizaine de voix qui vient jouer au nouveau philosophe sur la scène publique : expliquez lui , de grâce , qui garde sa place de scripteur sur des papiers à chiotte , cela suffit avec ce carnaval ridicule de marionnettes inconsistantes dans ce qu’il s’appelle la nouvelle coalition …j’en ai mal au ventre !!

    Mais quel fiasco ,la politique israélienne , quelle honte !!

    • Mais le plus affligent c’est que ce sont les israéliens eux même qui les ont mis en place. Et I ils en sont contents.
      Tout ça par haine de Natanyaou.
      C’est pitoyable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.