L’Algérie achète 14 chasseurs furtifs à la Russie, selon un rapport

Les avions de chasse de cinquième génération Sukhoi Su-57 se produisent lors de la cérémonie d'ouverture du Salon international de l'aviation et de l'espace MAKS 2019 à Joukovski, près de Moscou, le 27 août 2019 (Photo par Alexander NEMENOV / AFP) (Crédit photo doit lire ALEXANDER NEMENOV / AFP via Getty Images)

Des avions de combat de cinquième génération Sukhoi Su-57 se produisent lors de la cérémonie d’ouverture du Salon international de l’aviation et de l’espace MAKS 2019 à Joukovski, près de Moscou, le 27 août 2019 [ALEXANDER NEMENOV / AFP via Getty Images]

L’Algérie a signé un contrat d’achat de 14 bombardiers russes Sukhoi Su-57 alors que la course aux armements avec son voisin le Maroc s’intensifie, a rapporté un site d’information marocain.

Des médias ont cité le russe  Spoutnik , affirmant que le gouvernement du président algérien Abdelmadjid Tebboune avait acheté les avions de combat à la Russie pour près de 2 milliards de dollars.

Selon certaines informations, l’Algérie et la Russie ont signé l’accord plus d’un an après avoir annoncé leur intention de réaliser la transaction.

Le site Web algérien  Mina Defence a  rapporté en 2019 un éventuel accord d’armement entre l’Algérie et la Russie, tout en indiquant que la raison de la décision du Maroc d’acheter des faucons de chasse F-16 était l’accord prévu entre la Russie et l’Algérie.

Les États-Unis, principal fournisseur d’armes du Maroc, ont annoncé en août dernier que les dernières étapes de la vente d’avions de combat F-16 au Maroc étaient achevées.

LIRE: La Turquie appelle à une solution juste au Sahara occidental

Parallèlement, des données récentes publiées par le Center for International Policy (CIP) ont montré que le Maroc achète 91% de ses armes aux États-Unis, plus que tout autre pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (MENA).

Pendant ce temps, l’Algérie, le client d’armes le plus fidèle de la Russie, obtient 67% de ses armes auprès des industries militaires russes et achète le reste à la Chine et à l’Allemagne.

Mina Defence a  déclaré que si les rumeurs sur l’accord d’armement sont correctes, l’Algérie deviendra le premier pays de la côte sud de la Méditerranée à posséder des avions de combat furtifs et de cinquième génération, après avoir été le premier pays à acquérir des avions de combat de quatrième génération.

L’Algérie, qui est devenue la 28e force militaire la plus puissante au monde, sur 138 pays en 2020, selon  Global Power, cherche à maintenir sa position en effectuant de multiples achats pour moderniser et étendre son matériel militaire.

Catégories

AfriqueAlgérieEurope et RussieMarocNouvellesRussie

middleeastmonitor.com

4 Commentaires

  1. 2millard de dollars en achat d’avions qui iront pourrir dans le désert, bande de h’mar, alors qu’ilS crèvent la dalle ,j’espère que le Maroc donnera une tannée à l’Algérie

  2. ,,,,,,,,,,,,,,,,,,acheté les avions de combat à la Russie pour près de 2 milliards de dollars.

    BAH!! tant qu il reste du pétrole …….. mais quand y aura plus de bitroule est ce que les russes acceptetont de se faire payer en thé vert a la menthe …
    Afrique musulmane du Nord

    Maroc reserve Américaine

    Algérie reserve Russe

    Tunisie réserve Française

    c’était bien la peine de vous débarrasser de votre unique colonisateur il y a 60 ans, bande de vrais berbères deguisés en batards arabes

    il avait raison le plus eminent d’ entre vous, Ibn Khaldoun, quand ils vous assénait son inoubliable et celèbre

    « Oribète wa khoribète » 😆 😆

    vous etes bien la risée du monde musulman

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.