fbpx
Accueil Israel L’IAF frappe une usine de missiles à Masyaf, 6 morts iraniens

L’IAF frappe une usine de missiles à Masyaf, 6 morts iraniens

2 697 vues
2

Les images satellite révèlent: L’attaque en Syrie visait une usine de missiles sol-sol

Le rapport du renseignement par Imagesat International révèle des photos après l’attaque nocturne en Syrie, qui a été attribuée à Israël.

Publié: 25.12.20, 17:58

Au moins six F-16D / Is de l’armée de l’air israélienne ont attaqué des usines produisant des pièces de missiles balistiques et des installations de production de missiles balistiques en Syrie, à Masyaf, et jusqu’à Tartous. Ils ont utilisé les missiles de croisière Delilah et la défense aérienne de la Syrie a tenté de les abattre mais sans succès. L’usine, sous commandement iranien, est située sous les auspices et à côté du réseau GNA des Syriens et des Russes (!), SA-5, S-300, S-400 et Panzir. Cela ne les a probablement pas aidés.

Le site qui a apparemment été attaqué – l’usine de mise à niveau des missiles balistiques:

* – Reporter SANA: Des explosions se font entendre dans le ciel de la région de Masiaf.

Quatre bâtiments attaqués hier soir (jeudi-vendredi) en Syrie appartiennent à une usine de production de missiles sol-sol dans la région de Masyaf dans le nord-ouest du pays. C’est selon un rapport de renseignement par ImageSat International ( ISI ), la société de satellites et de solutions de renseignemen

Attaque contre une usine de fabrication en Syrie

La zone attaquée hier soir en Syrie
( Photo: ISI )

Attaque contre une usine de fabrication en Syrie

Avant et après: un bâtiment reconstruit le 4 septembre et attaqué la nuit dernière
( Photo: ISI )

Attaque contre une usine de fabrication en Syrie

( Photo: ISI )

Attaque contre une usine de fabrication en Syrie

( Photo: ISI )
L’attaque, attribuée à Israël, visait l’usine qui produit des moteurs de missiles, des missiles et des ogives. Les images satellites, qui documentent la zone avant et après l’attaque, montrent que plusieurs structures qui auraient été utilisées dans le processus de fabrication des moteurs de missiles ont été détruites lors de l’attaque, et peut-être une ligne de production des ogives de combat.

La défense aérienne syrienne dit avoir tenté de répondre à une prétendue frappe aérienne israélienne – rapport

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a déclaré qu’Israël avait détruit des entrepôts et le siège d’un centre de recherche scientifique à Maysaf, qui abrite des milices iraniennes, dans la nuit de jeudi. Il rapporte également des ambulances arrivant sur les lieux et de multiples victimes. Au moins six miliciens pro-Iraniens avaient été tués dans une attaque de nuit en Syrie, qui a été attribuée à Israël. Selon le centre, l’attaque a été menée depuis le ciel libanais et visait des entrepôts et des sites de production de missiles à courte portée appartenant à des milices pro-iraniennes dans la région de Masyaf au nord-ouest du pays.

Une source de sécurité syrienne a déclaré à Sputnik News que la frappe aérienne visait le Centre d’études et de recherche scientifiques syriens dans la région de Masyaf.

Selon une autre source, il y aurait aussi eu des missiles de croisière inconnus tirés depuis un navire de guerre israélien en direction de la Syrie. Apparemment, la marine israélienne aurait pu prendre part à l’opération, en complément de l’Air Force. Le retentissement des explosions, dans la province de Hama, a été entendu jusqu’à Tartous.

Un avion de combat F-35 de l'armée de l'air israélienne vole lors d'une démonstration aérienne lors d'une cérémonie de remise des diplômes pour les pilotes de l'armée de l'air israélienne (crédit photo: REUTERS / AMIR COHEN)
Un avion de chasse F-35 de l’armée de l’air israélienne vole lors d’une démonstration aérienne au cours d’une cérémonie de remise des diplômes pour les pilotes de l’armée de l’air israélienne (crédit photo: REUTERS / AMIR COHEN)

Les systèmes de défense aérienne syriens prétendent avoir répliqué jeudi soir à une frappe aérienne israélienne présumée près de la ville de Masyaf, dans le nord-ouest de la Syrie, selon l’agence de presse syrienne SANA.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme, une organisation d’opposition pro-syrienne, a affirmé que les frappes avaient touché les positions des milices soutenues par l’Iran.

L’Associated Press a déclaré que les jets israéliens volaient très bas au-dessus de certaines parties du Liban avant les frappes, y compris au-dessus de Beyrouth, effrayant certains habitants de la ville.

Le ministère syrien de la Défense a déclaré qu’une attaque aérienne israélienne présumée visait la région de Masyaf au nord de Tripoli au Liban, selon SANA, affirmant que les défenses aériennes syriennes auraient réussi intercepter la plupart des missiles (ce qu’on sait généralement être pure propagande). Les analystes de la guerre syrienne rejettent généralement les allégations d’interceptions régulières de l’armée comme de fausses vantardises.

Une source de sécurité a déclaré à Sputnik News que la frappe aérienne visait le Centre d’études et de recherche scientifiques syriens dans la région de Masyaf.

Masyaf est une zone militaire importante pour le régime du président syrien Bashar Assad qui comprend une académie militaire et un centre de recherche scientifique. La zone générale autour de Masyaf, qui aurait également une présence iranienne importante, aurait été prise pour cible par Israël à plusieurs reprises dans le passé.

L’unité du porte-parole de Tsahal n’a pas répondu à ces informations, mais l’espace aérien au-dessus des hauteurs du Golan à l’est du Jourdain a été fermé aux vols de plus de 5000 pieds jusqu’au 31 décembre.

Des vidéos supplémentaires téléchargées par des internautes syriens sur Twitter montrent des images spectaculaires de fumée montante et d’explosions qui indiquent apparemment les dégâts causés par l’attaque. D’autres vidéos montrent le lancement de missiles antiaériens au-dessus d’une zone bâtie en Syrie.

Le complexe militaire de Saif // Photo: Google Maps

Le complexe militaire de Saif // Photo: Google Maps
Masyaf est situé dans l’ouest de la Syrie et abrite un complexe de l’industrie militaire syrienne. Selon divers rapports, le complexe a été attaqué à plusieurs reprises dans le passé. En juin, des avions de combat ont attaqué l’une des installations du complexe et à la suite de l’attaque, neuf soldats syriens et civils étrangers (Iraniens, Afghans, etc) ont été tués. Les experts ont précédemment estimé que le complexe près de Masyaf est utilisé par le programme de missiles syrien.
Imagerie satellite de l'Institut de recherche syrien à Masyaf

2 Commentaires

  1. Noyeux Joël…
    Mais bon. Les effets spéciaux sont d’un banal…
    Sans doute à cause du Covid-20 qui s’inquiète de rester sur l’année passée.
    Tant qu’il y a des amateurs, ils seront servis.
    Good Shabess à tous, et fin du jeûne avec Quidoush, ce soir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.