Le ministre Gantz, après la réunion tumultueuse du cabinet hier: "Netanyahou viole l'accord à maintes reprises".

Netanyahou accepte de nommer Gantz au poste de Ministre de la Justice; la question concernant d’autres ministres sur la voie d’une solution.

L’audience devant la Haute Cour sera-t-elle annulée? Après la « réunion hurlante » et après que la Haute Cour a gelé la nomination d’Akounis a ce poste, le Premier ministre a accepté la demande du ministre de la Défense. Ka’hol Lavane [au parti Bleu Blanc]: « Nous avons empêché la conspiration d’avril ». Le Premier ministre a l’intention de faire approuver la nomination d’autres ministres dimanche lors de la prochaine réunion du cabinet. Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a accepté aujourd’hui (mercredi) de nommer Benny Gantz au poste de ministre de la Justice dans un gouvernement de transition. L’approbation de la nomination sera rapportée plus tard dans la journée par Netanyahou pour un vote du gouvernement.

Le ministre Gantz, après la réunion tumultueuse du cabinet hier: « Netanyahou viole l’accord à maintes reprises ». Benyamin Netanyahou et le député Ophir Akounis ont demandé à la Cour suprême, par l’intermédiaire de l’avocat David Peter, d’informer la Cour suprême qu’à la suite des récents développements, il a été décidé de nommer Benny Gantz au poste de ministre de la Justice et de soumettre le reste des nominations à l’approbation du gouvernement dimanche, selon la demande du Premier ministre d’accorder un délai de 48 heures afin de formuler des accords politiques. Entre-temps, la Cour suprême a accepté que l’audience soit ajournée jusqu’à ce que le Procureur général, Avichaï Mandelblit, soumette sa réponse.

Le Procureur général, Avichaï Mandelblit, l’empêcheur de « tourner en rond ».

Après le rejet des propositions de compromis du Premier ministre également ce matin, afin de sortir de l’impasse et de permettre les activités nécessaires du ministère de la Justice, le Premier ministre a décidé de porter la nomination de Benny Gantz au poste de Ministre de la Justice au-delà de l’approbation du gouvernement. La nomination des autres ministres, dans les ministères vacants, devra être soumise pour approbation par le gouvernement dimanche prochain », indique le communiqué. Les autres nominations ministérielles qui devraient parvenir au gouvernement dimanche concernent les Ministères des communications, des sciences et de la technologie, de l’égalité sociale, de l’enseignement supérieur et de l’eau. La décision a été prise quelques heures avant que la Haute Cour ne débatte de la question. Cependant, l’audience de la Haute Cour concernant les quatre autres ministres non encore nommés (communication, science et technologie, égalité sociale et ressources en eau et enseignement supérieur) devra avoir lieu aujourd’hui comme prévu. Netanyahou a soumis une réponse détaillée à la Cour suprême qui réfute complètement l’argument selon lequel la discussion qui a eu lieu hier au sein du gouvernement était contraire à la loi. Cependant, après que les propositions de compromis du Premier ministre ont également été rejetées ce matin, et afin de sortir de l’impasse et de permettre les activités nécessaires du ministère de la Justice, il a accepté de nommer le ministre de la Défense également en tant que ministre de la Justice dans un gouvernement.

Telle a été la réaction du parti Ka’hol-Lavane [Bleu-Blanc] après l’annonce de Netanyahou: « Nous avons empêché le complot d’avril, nous continuerons à sauvegarder la démocratie ».

JForum ‒ Israel Hayom

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.