Volodymyr Zelenskyy, President of Ukraine, tours at the Western Wall, in Jerusalem's Old City on January 23, 2020. Photo by Shlomi Cohen/Flash90 *** Local Caption *** כותל תפילה ביקור נשיא אוקראינה וולודימיר זולנסקי

Dans un langage percutant, l’administration Biden a accusé le gouvernement russe d’antisémitisme et d’exploitation de la souffrance juive en affirmant que sa guerre contre l’Ukraine est une opération de « dénazification ».

« Pour servir ses fins prédatrices, le Kremlin exploite la souffrance et le sacrifice de tous ceux qui ont vécu la Seconde Guerre mondiale et survécu à l’Holocauste », déclare le département d’État dans un dossier qui doit paraître sur son site Internet lundi matin. « Dans le processus, le Kremlin détourne des efforts mondiaux d’une importance cruciale pour lutter contre l’antisémitisme et propage à la place l’une des formes les plus insidieuses de l’antisémitisme, la distorsion de l’Holocauste. »

Une session informelle programmée au Conseil de Sécurité des Nations Unies à la demande de la Russie pour justifier l’opération de « dénazification » de l’Ukraine

Le dossier, obtenu au préalable par l’Agence télégraphique juive, apparaîtra sur une page dédiée, « Disarming Disinformation », consacrée à la dénonciation de la désinformation russe dans sa guerre contre l’Ukraine. Il est programmé avant une session informelle lundi après-midi du Conseil de sécurité des Nations Unies que la Russie a convoquée pour renforcer sa revendication de dénazification. Tass, l’agence de presse russe, a cité vendredi Dmitry Polyansky , l’envoyé adjoint de la Russie auprès des Nations Unies, affirmant que la session sera « notre réponse aux collègues occidentaux, qui expriment des doutes sur l’un des principaux objectifs de notre opération militaire spéciale en l’Ukraine, à savoir la dénazification, et affirment que nous exagérons le problème. Le dossier du Département d’État cite des historiens et des institutions commémoratives de l’Holocauste, dont Yad Vashem, le mémorial israélien de l’Holocauste et le US Holocaust Memorial Museum, qui dénoncent les allégations de dénazification comme fausses.

La désinformation russe nuit à la lutte contre l’antisémitisme

Le document de trois pages souligne que le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, est juif et qu’il a perdu sa famille à cause de l’Holocauste. Il comprend une photo de Zelensky dans une kippa, entouré de juifs orthodoxes, au mur Occidental à Jérusalem lors d’une visite en 2020. « Le Kremlin prétend à tort que les pires nazis étaient en fait des Juifs et cherche à minimiser le rôle de l’antisémitisme dans l’idéologie nazie », indique le dossier. Le document fait référence à l’affirmation largement discréditée du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov de mai selon laquelle les Juifs affirment que « les plus grands antisémites sont eux-mêmes juifs ». Il cite des responsables israéliens condamnant la déclaration de Lavrov. Le document conclut en disant que la Russie nuit à la lutte contre l’antisémitisme. « Avec l’antisémitisme en hausse dans le monde, il est impératif que tous dénoncent ce type de désinformation russe particulièrement pernicieux », dit-il.

Jforum – JTA

2 Commentaires

  1. J’ai beaucoup de difficultés à sombrer dans le manichéisme, tant il est évident que la Russie ou L’URSS n’ont à mes yeux, jamais été des modèles de démocratie, ainsi que de philo-sémitisme !
    L’Ukraine non plus, son comportement d’accueil des nazis en libérateurs, l’enrôlement d’ukrainiens, gardiens dans les camps d’extermination, qui selon les témoignages pouvaient être pire que les allemands, ne m’inspirent aucune estime.
    Les corruptions dans ces deux pays n’en font pas non plus des acteurs crédibles…
    Aujourd’hui, je crains que les seuls « bénéficiaires » de ce conflit ne soient que les USA, dans leurs craintes d’une Europe unie, Russie comprise…
    La tentative d’encerclement militaro politique via l’OTAN a fait réagir légitimement l’Ours qui alerte depuis 30 ans, et met aujourd’hui en oeuvre sa riposte !
    L’affaiblissement de l’Europe, le rapprochement Sino-russe ne sont pas de bonne augure pour la paix et des échanges pacifiques dans ce nouveau monde…
    Pendant ce temps, comme d’habitude les civils trinquent ….

  2. Comme tout le monde le sait, il n’y a jamais de désinformation de la part des américains !
    Vous avez dit « armes de destruction massives » ! ….
    Décidément, il devient impossible de trouver des informations objectives ….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.