Premier raid vraisemblablement russe sur Deraa

La Russie semble avoir mené pour la première fois un raid sur la province méridionale de Deraa, élargissant ainsi son champ d’opérations en Syrie, a affirmé jeudi une ONG. Photo AFP.

SYRIEAu moins 35 patients et personnel médical, ont été tués au cours de frappes sur des hôpitaux.

OLJ/AFP
29/10/2015

La Russie semble avoir mené pour la première fois un raid sur la province méridionale de Deraa, élargissant ainsi son champ d’opérations en Syrie, a affirmé jeudi une ONG.

La province de Deraa et sa capitale éponyme sont majoritairement sous contrôle de la rébellion. « Des avions de combat, qui semblent être russes, ont mené dans le nuit de mercredi à jeudi des raids sur Hara, Tall Antar, Kafr Nasaj et Aqraba, dans le nord de la province » de Deraa, a affirmé l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

« Cela serait la première fois que l’aviation russe atteint Deraa », a précisé à l’AFP le directeur de cette ONG Rami Abdel Rahmane, sans donner de bilan. La région visée par les frappes russes est contrôlée par une mosaïque de mouvements rebelles modérés et islamistes ainsi que le Front al-Nosra, branche syrienne d’el-Qaëda.

Cette province frontalière de la Jordanie est le théâtre de combats réguliers entre les forces du régime et les insurgés. Mais il n’y a pas eu d’opération terrestre d’envergure depuis le début des frappes russes en Syrie le 30 septembre.

Raids sur des hôpitaux
Par ailleurs, Médecins sans Frontières (MSF) a affirmé à l’AFP qu’au moins 35 Syriens, patients et personnel médical, ont été tués et 72 blessés au cours d’une « récente et significative augmentation » de frappes aériennes sur des hôpitaux en Syrie.

L’accroissement des frappes aériennes dont l’organisation n’a pas identifié l’origine et qui ont débuté fin septembre, ont touché 12 hôpitaux dans les province d’Idleb (ouest), Alep (nord) et Hama (centre), dont six soutenus par MSF, a indiqué le communiqué. « Au total, six hôpitaux ont été contraints de cesser leurs activités… et quatre ambulances ont été détruites. Un seul a rouvert mais l’accès aux services d’urgences, de maternité, de pédiatrie et de soins primaires demeure gravement compromis dans ces zones ».

Selon le texte, « des dizaines de milliers de personnes ont été forcées de quitter leur domicile », en raison des attaques. « Après plus de quatre ans de guerre, je reste sidéré de voir combien le Droit international humanitaire peut être aussi facilement bafoué par les différentes parties impliquées dans le conflit », a affirmé Sylvain Groulx, le chef de mission de MSF en Syrie.

Le conflit en Syrie déclenché en mars 2011 a déjà fait plus de 250.000 morts, 6,5 millions de déplacés à l’intérieur du pays et 4,2 millions de réfugiés à l’étranger.

 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.