Alors que l’opération qui vise à chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de Mossoul vient de commencer et qu’il faut s’attendre à de durs combats, certains affichent leurs ambitions sans attendre l’issue de la bataille. Comme Nechirvan Barzani, le Premier ministre de la région autonome du Kurdistan irakien.
Ses relations avec le gouvernement central irakien sont compliquées, notamment à cause de la question du pétrole et de la bonne relation qu’entretient ce gouvernement irakien avec la Turquie. Les propos de M. Barzani ne font qu’attiser les tensions. Et il n’est pas exclu qu’elles aient une incidence sur les opérations en cours, étant donné que les combattants kurdes (peshmergas) sont engagés dans la reconquête de Mossoul, aux côtés des forces gouvernementales irakiennes.
Dans un entretien accordé au quotidien allemand Bild, le Premier ministre kurde a dit que « cela fait longtemps que les choses sont mûres pour (l’indépendance) ». Mais, a-t-il ajouté, « concentrons-nous sur la bataille contre l’EI pour le moment ».
Cependant, « dès que Mossoul sera libérée, nous nous réunirons avec nos partenaires à Bagdad pour parler de notre indépendance », a insisté Nechirvan Barzani. « Nous avons trop longtemps attendu, nous pensions qu’après 2003 [et la chute du régime de Saddam Hussein suite à l’intervention d’une coalition dirigée par les États-Unis, ndlr], il y aurait un nouveau départ pour un nouvel Irak démocratique. Mais cet Irak a échoué », a-t-il justifié.
« Nous ne sommes pas des Arabes mais une nation kurde. La communauté internationale doit aussi prendre cela en compte de façon réaliste », a poursuivi M. Barzani. « Chez nous, il n’y a pas d’armée irakienne, pas de police irakienne. A un moment donné, il y aura un référendum sur l’indépendance du Kurdistan. Nous laisserons alors les nations en décider », a-t-il ajouté.

Zone militaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.