Le ministre jordanien des Communications et porte-parole du gouvernement Mohammad al-Momani a condamné mardi matin la visite des députés israéliens Yehuda Glick (Likoud) et Shuli Mualem-Rafaeli (Bayit Yehudi) au Mont du Temple.

Al-Momani a qualifié la visite d’ »attentat » et ajouté que « la décision du Premier ministre israélien d’annuler l’interdiction des visites des députés à la mosquée est irresponsable et peut augmenter les tensions ».

« Nous nous attendions à des mesures visant à accompagner les efforts internationaux pour relancer les négociations entre Israël et les Palestiniens et pas ce genre de décisions odieuses », a conclu le ministre le responsable jordanien.

AFPMohammad Al Momani
AFP

Les députés israéliens ont été autorisés mardi seulement à titre de « journée test » à se rendre sur le Mont du Temple (l’esplanade des Mosquées pour les Musulmans) dans la vieille ville de Jérusalem, théâtre d’une vague de violences le mois dernier, suite aux meurtres de deux policiers israéliens le 14 juillet par un terroriste arabe israélien.

M. Glick s’est rendu sur le site en début de journée pour une visite d’environ une demi-heure. Il a été suivi quelques instants plus tard par Mme Moalem.

Lire la suite dans i24news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.