La Grèce en pourparlers pour acheter des missiles et améliorer ses avions grâce à l’assistance d’Israël

Suite à de récents incidents avec la Turquie, la Grèce envisage d’acheter des missiles Spike à Raphael pour ses hélicoptères Apache, et d’améliorer les avions et les hélicoptères dans l’industrie aéronautique

Udi Etzion 16:16 15.09.20

Dans le contexte de la détérioration de ses relations avec la Turquie, la Grèce est en pourparlers avec les industries de défense en Israël au sujet de nouveaux accords sur les armes.

Le ministère de la Défense d’Athènes est en pourparlers avec Rafael pour un accord visant à moderniser les hélicoptères Apache locaux, qui l’équiperont de missiles de pointe NLOS à longue portée, également commandés par l’armée américaine pour ses hélicoptères Apache, selon des informations circulant en Grèce. Des millions de dollars permettront également d’acquérir du matériel d’observation et des casques de pilote fabriqués par Elbit.

Missile à pointe de RaphaëlMissile à pointe de Raphaël Photo: Raphael

Dans le même temps, les Grecs sont en pourparlers avec l’industrie aéronautique sur l’amélioration des avions de combat et des hélicoptères, et ont acheté divers capteurs. L’armée de l’air grecque possède un grand nombre de F-16 américains et Mirage 2000 obsolètes, qui ont besoin de nouveaux systèmes d’avionique et d’armement pour être pertinents pour faire face aux F-16 plus avancés de Turquie.

Avion F-16 Avion F-16 Photo: Bloomberg

Les Grecs ont annoncé en mai, avant la crise actuelle, la location de drones radar équipés de radars de l’IAI, pour une capacité d’excursion en vol d’une journée en Méditerranée, dans le cadre d’un accord d’une valeur de 40 millions de dollars.

Au cours du week-end, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a annoncé un nouveau plan d’équipement de sécurité, qui comprendra l’achat de 18 avions Dassault Rafale et de quatre nouvelles frégates.

Les Grecs manifestent de l’intérêt pour la nouvelle corvette des chantiers navals israéliens, le Reshef, et les chantiers navals grecs Onx ont même signé un accord avec les chantiers navals d’Israël pour la production conjointe des navires. Cependant, il n’y a actuellement aucun progrès de la part des Grecs dans le lancement d’une première commande pour ces cuirassés, ce qui n’est attendu qu’après que la Marine auàra commandé les premiers navires Reshef.

calcalist.co.il

 

Adaptation de l’hébreu : Marc Brzustowski

2 Commentaires

  1. LA GRECE,VOILA ENCORE UN PAYS DE PLUS QUI VEUT S’ABRITER SOUS LE PARAPLUIE ISRAELIEN ET IL FAIT BIEN CAR NOUS AVONS AFFAIRE A UN MEGALOMANE TRES DANGEREUX EN LA PERSONNE DE ERDOGAN ,UN 2e HITLER A SURVEILLER DE TRES PRES.IL S’EST MEME PERMIS DE MENACER LA FRANCE ET D’INSULTER MACRON !!!!!

  2. @  » Les Grecs manifestent de l’intérêt pour la nouvelle corvette des chantiers navals israéliens, le Reshef  » .

    On ne peut que sourire en pensant à l’affaire des vedettes de Cherbourg .

    Les temps ont bien changé .

    Merci Charlot le petit .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.