La gauche israélienne dicte l’ordre du jour européen

Freddy Eytan

Frustrés par leurs échecs électoraux et l’absence de rôle d’influence sur l’opinion israélienne, des responsables de la gauche israélienne dont d’anciens députés de la Knesset sont devenus bavards et très actifs plutôt à Londres, Bruxelles et Paris. Ils publient régulièrement des articles contre la politique du gouvernement et souvent proposent aux députés européens des pétitions appelant à des sanctions pour mettre « un terme définitif à la colonisation. » Ainsi, ils encouragent la campagne mensongère des palestiniens et d’ONG des droits de l’Homme, et permettent aux tribunaux internationaux d’enquêter sur des « crimes de guerre » présumés commis soit disant par des soldats de Tsahal.

Les marginaux de l’échiquier politique israélien trouveront en Europe un terrain d’entente et un écho favorable à leurs discours. Conscients que des journalistes publieront, automatiquement et à la une, leurs opinions idéologiques et leurs activités contre la politique de droite du gouvernement.

Dans ce contexte, le cas d’Abraham Burg est extravagant, voire morbide.

Seul un psychiatre pourra expliquer ce comportement rocambolesque. Comment un ancien député travailliste, président de la Knesset puis de l’Agence juive, peut-il du jour au lendemain, devenir le porte-parole du post-sionisme, gommer Juif de sa carte d’identité, voter pour un parti arabe et préférer la nationalité française…Le papa, Yossef, député de la première Knesset, ministre au sein de nombreux gouvernements, cofondateur et chef honorable du parti national religieux Mafdal se retournerait dans sa tombe…

Ces jours-ci, Abraham Burg et ses compagnons de route ont réussi à faire signer 442 députés européens à une pétition dénonçant une “annexion de facto” de la Cisjordanie par Israël, et en réclamant l’arrêt des démolitions d’installations de bédouins dans la vallée du Jourdain. » 

Abraham Burg

                                                               Abraham Burg (GPO / Saar Yaakov)

Parmi les signataires, Jeremy Corbyn, ancien chef du Labor britannique, et Jean-Luc Mélenchon de la France insoumise.

Cette pétition ne nous surprend pas. Des députés européens influents avaient à plusieurs reprises interpellé le Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères, de suspendre l’Accord d’Association UE-Israël qui est le principal traité entre l’Union européenne et Israël.

Depuis trois décennies, le Parlement européen vote chaque année des résolutions anti-israéliennes en exigeant des sanctions.

L’Alliance de gauche n’est sans doute pas préoccupée par la pandémie, par les problèmes socio-économiques, ni des menaces atomiques et interventions militaires de l’Iran, les véritables crimes de guerre en Syrie et ailleurs, ni du fléau du terrorisme et les vagues d’antisémitisme.

En juin dernier, les différents partis de gauche dont les Verts ont osé dénoncer les Accords d’Abraham et la normalisation de plusieurs pays arabes avec Israël, qualifiant le renouvellement des relations diplomatiques avec le Maroc comme « moyen de chantage » du président sortant Donald Trump.

Parlement européen

Parlement européen (David Iliff / CC BY-SA 3.0)

Même en ratifiant un important accord aérien avec Israël, l’Union européenne tient à préciser que le vote du Parlement ne devait pas être considéré comme préjugeant de sa réponse à une éventuelle annexion israélienne de certaines parties de la Cisjordanie. Elle s’est engagée à « suivre de près la situation et ses implications plus larges, et à agir en conséquence ». Elle fera des gestes positifs à l’égard de l’Etat Juif à condition d’obéir à son diktat et bien se conduire…

Pourtant, sur son site officiel, nous pouvons lire que « l’Union européenne et Israël partagent une longue histoire commune, marquée par une interdépendance et une coopération croissantes. Tous deux partagent les valeurs de la démocratie, du respect des libertés et de l’état de droit et sont attachés à un système international ouvert fondé sur les principes de l’économie de marché. Les nombreuses rencontres interparlementaires que le Parlement européen a tenues avec la Knesset démontrent que les relations entre les deux législatures sont parmi les plus dynamiques et constantes de toutes les délégations. »

Comment cela est donc compatible avec la politique partiale et souvent hostile de la part des députés de gauche au Parlement européen ?

A propos de l’accusation concernant la démolition de bâtiments d’un village bédouin, précisons qu’il s’agit d’un ensemble de structures bédouines situées dans le désert de Judée, à l’Est de Jérusalem.

Ce campement sauvage est situé sur un terrain public proche de la route principale et stratégique reliant Jérusalem à la vallée du Jourdain. L’ordre de quitter le village fait suite à des années de bataille juridique, après l’échec de longues négociations sur un éventuel déplacement. L’Administration civile israélienne avait proposé de déplacer les habitants de Khan al-Ahmar sur un site à l’ouest du Jahlin, à seulement 8 km du campement actuel.

Khan al-Ahmar

Khan al-Ahmar (TrickyH / CC BY-SA 4.0)

Les bédouins ont refusé cette proposition et ont perdu un recours déposé devant la Cour suprême. Les juges ont déclaré : « Personne ne conteste que ce campement soit illégal et ait été construit en violation des lois locales et donc il devrait être démoli. »

Rappelons que la Cour suprême d’Israël avait statué que des familles juives vivant dans des logements construits illégalement devaient être déplacées, comme ce fut le cas de Migron (2012), Amona (2017) et Netiv Ha-Avot (2018).

La démolition de ce hameau bédouin repose sur des droits israéliens garantis par les accords d’Oslo. Soulignons qu’il est situé en zone C, où Israël a conservé à la fois des autorités civiles et sécuritaires, et notamment le pouvoir de décider des questions relatives aux paramètres du terrain et à la planification.

Rappelons que les accords d’Oslo II de 1995 ont été signés et certifiés, entre autre, par l’Union européenne et l’ONU. Comment le parlement européen peut-il approuver des constructions illégales qui violent un accord international dont l’UE est signataire ?

Ces actions sapent la crédibilité même de l’Union européenne et de ses institutions, ainsi que leur statut d’intermédiaire honnête dans tout futur processus de paix au Moyen-Orient.

En conclusion, Abraham Burg et ses compagnons au sein de l’alliance de gauche devraient rendre des comptes sur tout l’argent qui est versé par les Européens aux Palestiniens. Des sommes faramineuses qui trouvent leur chemin vers le financement d’activités illégales notamment dans les salaires des auteurs d’attentats terroristes et leurs familles…

jcpa-lecape.org

2 Commentaires

  1. Burg relève de la psychiatrie mais surtout comme toute cette gauche elle compromet tout accord futur alors que la normalisation avec les pays musulmans avancent au grand dam des européens surtout la France et son président Macron
    Les européens n’attendent que ces idiots utiles comme Burg et ses amis pour revenir. dans les discussions sur les problèmes duPO où ils ne jouent aucun rôle sauf celui d’attiser le feu par leur anti judaïsme et anti Israël qu’ils n’arrivent pas à se défaire depuis 19 siècles
    Que burg et ses amis de gauche se souviennent que leurs ascendants travaillistes véritables sionistes ont été le bâtisseurs dès la restauration de l’Etat d’Israel amputé de 75% de ses terres par les britanniques durant leur mandat en Palestine Juive pour créer une Jordanie artificielle en n’appliquant pas la résolution du traité de San Remo de 1920
    Tout vient de cette et seule résolution votée oar la SDN
    Pourquoi Nethanyaou ne dénonce pas cette création de cette Jordanie artificielle
    La loi Balfour est une belle entourloupe de l’Albion perfide qui donnait un os à ronger aux juifs et leur volait ses terres ancestrales en empêchant toute immigration juive
    Ce qui est le plus important est cette et unique résolution internationale de la SDN qui restaurait le véritable Israël de la Méditerranée jusqu’à la Jordanie incluse avec Gaza et le Golan
    Quant à cette assemblée européenne comme l’Europe sanguinaire persécutrice de 19 siècles contre les juifs et complice tous de la Shoah elle est obsédée par Israël démocratie modèle alors qu’elle se tait sur les nombreuses dictatures arabes, asiatiques, latines ou africaines
    Qu’elle commence à balayer chez elle où les juifs citoyens de ces pays sont tues , violes, expulsés des écoles, discriminés, éliminés des postes de la haute fonction publique, de l’arme, de la police, des médias surtout les présentateurs des journaux
    des chaînes mais aussi de la presse écrite aux mains des seuls chrétiens
    On peut se demander si les traîtres qui sont tous de gauche ne sont pas payés royalement comme tous ces ONG dont le travail unique est de donner des fausses nouvelles pour qu’Israël soit diabolisé et c’est ce qui se passe avec les associations malfaisantes du PIR, de BDS, de Radio Beur….des salopards qui mentent , des vrais racistes qui se disent les antiracistes : quel culot
    On peut se demander le silence des israéliens face à ces traîtres et face à une Europe islamo gauchiste qui a envahi tous les rouages de cette Europe totalement décadente et qui cherche en vain un rôle à jouer et à trouver Israël le bous émissaire qui remplace le juif des nations ancien et toujours bouc émissaire des événements négatifs
    Pauvre Europe et salauds de la gauche pourrie de tous pays et en particulier d’israel et de France et bientôt nous aurons les islamonazis comme en 1940-45 avec le muphti et les bosniaques et albanais alliés d’Hiller et demain avec Macron – Merkel ils seront alliés

  2. La gauche israélienne est un véritable fléau pour Israël mais il y a quand même une satisfaction qu’on peut avoir, c’est qu’au für et à mesure des élections, on constate que son auditoire rétrécit et qu’elle est remplacée par certains partis certes anti-Netanyahou mais de droite. Des électeurs de droite, mais anti-Netaniahou, votaient « centre gauche » mais ils ont maintenant des partis qui peuvent les représentaient et cela est une bonne chose.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.