La compagnie pétrolière d’Hassan Nasrallah

Pour ceux qui suivent les développements au Liban, il a été difficile de ne pas tomber ces dernières semaines sur le nom « Al Amana Fuel Company ». C’est la société qui importait, stockait et distribuait le carburant venu d’Iran au Liban. Une bonne occasion de fournir quelques détails sur cette entreprise.

Al Amana appartient au Hezbollah et est l’une des filiales d’Atlas Holding Company, la branche commerciale de l’organisation chiite. Le siège de la société se trouve dans la vallée libanaise, un bastion du Hezbollah, et selon son site Internet, elle a commencé à fonctionner en 2005. Le PDG d’Atlas, Qassem Ali Bazi, est décrit comme le directeur d’Al Amana et son fondateur.

Cette société gazière emploie environ 300 personnes et exploite une quarantaine de stations-service dans tout le Liban, toutes situées dans des bastions du Hezbollah (dont environ la moitié dans le sud du Liban).

L’année dernière, l’administration américaine a imposé des sanctions à « Al Amana », mais comme vous l’avez vu, cela ne l’a pas empêché d’être le « grand héros » de l’importation de carburant d’Iran.

Crédit : télégrammes T. Doron Peskin Crédit images : Réseaux sociaux

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.