La Chine envoie un million de masques de protection en France

5
382
FRANCE

Alors que l’Hexagone est en manque de masques de protection en cette période de pandémie de Covid-19, la Chine a décidé d’en envoyer ce 18 mars un million d’unités. D’après Jean-Yves Le Drian, un avion avec du matériel médical sera acheminé en France aujourd’hui et un autre demain.

La Chine achemine ce 18 mars du matériel médical en France, dont un million de masques de protection, a annoncé sur BFM TV Jean-Yves Le Drian.

«Les Chinois nous ont renvoyé la solidarité et aujourd’hui s’est posé un avion chinois avec du matériel de protection, il y en aura encore un autre demain.»

D’après le chef de la diplomatie française, les avions contiennent «des masques, des gants, […] à peu près un million de masques». Ainsi «c’est un geste qu’il faut apprécier», résume le ministre.

Un lot d’un million de masques médicaux a été acheminé par avion en Belgique, selon l’AFP citant Xinhua. Il s’agit de dons de deux organisations caritatives chinoises destinés à la France pour l’aider à combattre la propagation du nouveau coronavirus.

Le groupe Alibaba, géant chinois du e-commerce, a pour sa part annoncé dans un communiqué l’atterrissage à Liège (Belgique) d’un avion cargo transportant des masques pour plusieurs pays européens dont la France. Aucun chiffre n’a toutefois été précisé.

L’aide de la France à la Chine

Pour rappel, la France avait envoyé le mois dernier 17 tonnes de matériel médical à Wuhan, la ville chinoise où le virus est apparu au mois de décembre.La cargaison comprenait notamment des combinaisons de protection, des masques, des gants et des produits désinfectants, selon le ministère français des Affaires étrangères.

Après avoir enregistré plus de 80.000 contaminations et 3.237 décès sur son sol depuis décembre, la Chine assiste depuis plusieurs semaines à un fort recul de l’épidémie.

Un manque de masques dans l’Hexagone

Plus tôt dans la journée, le ministre français de la Santé, Olivier Véran, était revenu pour LCI sur le problème de la pénurie de masques en France.

«Nous avons un stock national de 110 millions de masques chirurgicaux: c’est beaucoup et pas beaucoup. Parce que nous avons besoin de tenir sur plusieurs semaines», a-t-il déclaré.

fr.sputniknews.com

5 COMMENTS

  1. ils sont sympas les chinois, ils nous envoient d’abord le coronavirus puis les équipements pour le combattre ; on aurait préféré n’avoir ni l’un ni les autres

  2. Et on envoie les médecins, et on fait appel aux médecins retraités âgés et donc réceptifs aux pires complications du Covid-19, sans aucune protection, combattre la maladie avec des épées en bois. On demande de ne pas porter de masques dans la rue pour soi-disant inutilité, car il n’y en a pas! Quelle hypocrisie.

  3. Ça commence à être énervant. Nous disposons de 540 millions de masques opérationnels stockés dans des entrepôts. Et pas des p’tits machins, mais ceux qui protègent de l’infection !
    Repetitas…

    https://www.senat.fr/rap/r08-388/r08-38824.html
    Petit scandale à l’horizon, bien planqué par des histoires d’abus, de vols, et d’escroquerie. Alors qu’on en aurait bien besoin !
    Votre serviteur.
    Extraits :
    “S’agissant des masques, qui ne relèvent pas du champ de compétences de l’AFSSAPS, seuls les masques FFP2 sont concernés, les masques chirurgicaux n’ayant pas de date de péremption. Selon les données transmises à votre rapporteur spécial, plus de la moitié du stock actuel du ministère de la santé – soit 295 millions de masques FFP2 sur un total de 537 millions de masques – présentent aujourd’hui une date de validité dépassée. Les représentants de l’EPRUS ont indiqué à votre rapporteur spécial que des tests de validité avaient néanmoins été réalisés, par le laboratoire national d’essai et la société APAVE, montrant que 96 % des échantillons avaient conservé leurs capacités nominales.”!!!!!!!
    Dayenou ! (ça nous aurait suffit !)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.