Policière agressée près de Nantes: une qualification pénale « en lien avec le terrorisme » pourrait être retenue (procureur)

Des gendarmes de l'unité PSIG lors d'une perquisition dans l'appartement d'un suspect après une attaque au couteau qui a grièvement blessé une policière de La Chapelle-sur -Erdre, près de Nantes, le 28 mai 2021
LOIC VENANCE / AFPDes gendarmes de l’unité PSIG lors d’une perquisition dans l’appartement d’un suspect après une attaque au couteau qui a grièvement blessé une policière de La Chapelle-sur -Erdre, près de Nantes, le 28 mai 2021

Une enquête a été ouverte pour tentative de meurtre après une attaque contre une policière municipale à La Chapelle-sur-Erdre, a annoncé vendredi soir Pierre Sennès, le procureur de la République de Nantes, qui a précisé qu’une qualification pénale « en lien avec le terrorisme » pourrait être retenue au gré de l’avancement de l’enquête.

La policière a été grièvement blessée et le suspect de cette agression, un schizophrène fiché pour radicalisation, qui a également séquestré une jeune femme lors de sa cavale, a été tué par les gendarmes.

Video poster

« Dans cette ville calme de La Chapelle-sur-Erdre, vers 10h20, un individu s’est présenté dans les locaux de la police municipale en raison d’un ‘problème de véhicule' », a détaillé le procureur lors d’une conférence de presse.

« Reçu par une policière municipale qui était seule, il s’est jeté sur cette personne et lui a porté plusieurs coups de couteau, la blessant à la main et aux jambes. Elle a été sérieusement blessée mais ses jours ne sont plus en danger », a-t-il indiqué.

Ce multirécidiviste, condamné pour des faits de droit commun, « s’enfuit ensuite en voiture, puis poursuit sa cavale à pied après un accident ».

Il va se réfugier dans un appartement où vit une jeune femme, âgée de 19 ans selon une source proche de l’enquête. « Il va la séquestrer pendant environ 2H30 », d’après M. Sennès.

« Puis il quitte l’appartement, pointe son arme vers les gendarmes et tire trois coups de feu sûr, peut-être quatre », a expliqué le procureur, « un gendarme est atteint au genou, un second au coude par un projectile, et l’un des deux reçoit en outre une balle qui se bloque dans le gilet pare-balles ». 

« Les gendarmes vont riposter et le toucher à l’abdomen. L’homme va décéder après de nombreuses minutes de tentatives de réanimation par les secours », a-t-il précisé.

i24NEWS – AFP dernière modification 29 mai 2021, 14:37

 

Un important dispositif policier est déployé à La-Chapelle-sur-Erdre (Loire-Atlantique), le 28 mai 2021, après l’attaque d’une policière municipale à l’arme blanche. (FRANCE TELEVISIONS)

Mis à jour le vendredi 28 mai 2021 Par Pascal Roche, Aurore Jarnoux, France Bleu 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Euh… Finalement, il a été expédié Ad Patress en comparution immédiate.
    Excellente gestion, très économique de surcroît, pour un radicalisé profond. Nos flics et/ou gendarmes ont enfin compris qu’il faut éviter d’encombrer tribunaux et prisons, tandis qu’on leur tue leur collègue…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.