La base Imam Ali en construction intensive

2
2631

MALGRÉ LES FRAPPES AÉRIENNES, LA BASE IRANIENNE EN SYRIE “EN CONSTRUCTION INTENSIVE”

“En dépit des attaques révélées par la presse, de nouvelles infrastructures militaires sont en construction”, a écrit ImageSat International (ISI) dans un communiqué.

PAR RACHEL WOLF
 24 SEPTEMBRE 2019 17H37

Malgré les frappes aériennes, la base iranienne en Syrie "en construction intense"

Vue aérienne de la base “Imam Ali” en Syrie. (crédit photo: IMAGESAT INTERNATIONAL (ISI))

Après des frappes aériennes annoncées le 9 septembre, la base militaire Imam Ali est “en construction intensive”, a rapporté mardi ImageSat International (ISI). L’Imam Ali est une base militaire iranienne située près de la ville frontalière d’Al-Bukamal entre la Syrie et l’Irak.

“En dépit de l’attaque signalée, de nouvelles infrastructures militaires, telles que des fortifications et des revêtements, des routes d’accès et des sentiers à l’intérieur et autour de la base, sont en construction. De plus, la construction est menée près des entrepôts fortifiés détruits, dans les enceintes bombardées. Toutes les nouvelles infrastructures ont été construites après le bombardement signalé “, a déclaré ISI.

La frontière entre la Syrie et l’Irak, entre Al-Bukamal et Al-Qaïm est toujours fermée, mais ISI pense que la base pourrait bientôt être opérationnelle, en raison du “grand volume” d’équipements de construction relevés au passage.

À la suite d’explosions violentes entendues près d’Al-Bukamal le 9 septembre, plusieurs informations faisant état de frappes aériennes ont fait surface. À l’époque, les tensions entre les forces irako-iraniennes et américaines étaient élevées.

ISI a supposé que si le site était iranien, la frappe faisait probablement “partie de la lutte contre Téhéran pour l’empêcher d’établir le corridor terrestre avec ses alliés en Syrie et le Hezbollah au Liban”. Plus tard dans la journée, Tsahal a rapporté que ” des membres de la milice chiite opérant sous les ordres de la force iranienne [IRGC] al Quds “ont lancé des roquettes sur la Syrie. Le 3 septembre, Fox News a annoncé qu’un “projet iranien classifié ” était en construction en Syrie, près de la frontière irakienne. Au moins trois des cinq bâtiments nouvellement construits, entourés de larges piles de terre, pourraient accueillir des missiles de précision et les 10 autres entrepôts moins fortifiés seraient probablement utilisés pour stocker des munitions.

La base Imam Ali n’est pas seulement à proximité de la frontière syro-irakienne, elle se trouve également à moins de 300 km d’une position militaire américaine.

Lorsque la construction de la base Imam Ali a commencé, ISI a déclaré que la construction aurait probablement lieu durant quelques mois et que la base serait active peu de temps après.

L’Iran tente d’établir un pont terrestre de 1 200 km entre Téhéran et la Méditerranée.

En mai, des images d’ISI révélaient que l’Iran construisait un poste-frontière à 2,6 km du poste-frontière d’Al-Bukamal- Al-Qaim dans le but de l’utiliser pour transférer des armes à des groupes soutenus par Téhéran, tels que le Hezbollah en Syrie ou Liban.

Anna Ahronheim et Seth J. Frantzman ont contribué à ce reportage.

2 COMMENTS

  1. aujourdhui à peu prèz 01h 40,les environs de cette base ont eté massivement bombardés pour plus de renseignements consultez le site de Mena Press Page Principale Les enturbannés doivent fulminer.La nouvelle doctrine de mr solemani etant une riposte immediate aux frappes ‘Israéliennes?’ ies iraniens devraient faire intervenir leurs proxies,Mais nos strateges le savent et sont preparés HAI joseph

  2. Et les batiments restants sont des leurres .
    Liran ,lentitè islamique , fera tout pour l’iman Ali son dieu. Les mollahs sont sûr quun site qui se nomme ali ne peut être vaincu .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.