Photo Hadas Parush / Flash 90

Une nouvelle recrue de poids pour le Likoud

Le président de Bleu-Blanc Benny Gantz a exclu de la liste le député Gadi Yevarkan après que celui-ci ait eu des contacts avec le Likoud pour rejoindre le parti du Premier ministre. Gadi Yevarkan, membre du parti Telem fondé par Moshé Yaalon, était le représentant de la communauté d’origine éthiopienne au sein de Bleu-Blanc, placé en 33e position sur la liste. Moshé Yaalon a immédiatement exclu Gadi Yevarkan de son parti.

Après l’annonce de Moshé Cahlon sur son renoncement à un nouveau siège de député, le Premier ministre Binyamin Netanyahou avait décidé d’insérer dans la liste du Likoud un représentant des olim d’Ethiopie, qui ont majoritairement boudé le Likoud lors des derniers scrutins.

Gadi Yevarkan doit rencontrer le Premier ministre dans les heures qui viennent pour lui confirmer son ralliement au Likoud où il devrait être placé en 20e position sur la liste.

Le retour des d’électeurs d’origine éthiopienne dans le giron du Likoud et de la droite fait partie des objectifs stratégiques du Premier ministre en plus de faire revenir aux urnes de très nombreux électeurs des fiefs traditionnels du Likoud qui ont préféré s’abstenir lors des deux derniers scrutins.

Compléments: fr.wikipedia.org

Membres du parlement israélien

Tous les partis politiques israéliens tentent de séduire l’électorat « éthiopien », mais globalement il se montre plutôt favorable à la droite, du fait des initiatives de Menahem Begin en faveur des Beta Israel dès 1977. Un parti se crée en 2019 à l’initiative d’un membre du Likoud.

De 1996 à 1999, le juriste Addisu Messele (en) a siégé au sein de la 14e Knesset sous les couleurs du parti travailliste. En 2008, Mazor Bahaina (en), membre de Shas entre à la Knesset (en remplacement de Shlomo Benizri).

  Après les élections de 2009, Shlomo Molla (photo), du parti Kadima, est élu parlementaire (il faisait partie de la Knesset depuis 2008).

En 2012, Alali Adamso (en), membre du Likud est entré à la Knesset (en remplacement de Yossi Peled). Pnina Tamano-Shata et Shimon Solomon du parti Yesh Atid sont élus à la Knesset en 2013. Avraham Neguise, membre du Likud est élu à la Knesset en 2015 où il préside la commission parlementaire chargée de l’intégration et de la diaspora.

Intégration à la fin des années 2010

À la fin des années 2010, l’intégration des Éthiopiens à la société israélienne progresse, mais la situation sociale et culturelle des Beta Israel et leur totale acceptation par la société israélienne sont difficiles.

Leur culture traditionnelle, fondée sur l’isolement du milieu chrétien, la vie villageoise, la famille élargie et des traditions religieuses spécifiques semble en toute hypothèse ne pas pouvoir survivre en l’état dans la société urbaine et « moderne » d’Israël. Yityish Aynaw, surnommée Titi, a été élue Miss Israël le 27 février 2013. Pour la première fois de son histoire, le pays hébreu a couronné une reine de beauté noire, d’origine éthiopienne.

Autres exemples de réussites d’Israéliens d’origine éthiopienne : Belaynesh Zevadia nommée en 2012 ambassadrice d’Israël en Éthiopie, Abate Berihun, l’un des plus importants jazzmen israéliens, la chanteuse Aveva Dese, le lieutenant colonel Avi Yitzhak, médecin et commandant au sein du Département de médecine opérationnelle de Tsahal (il est actuellement candidat pour devenir colonel).

 Lire: Première: une femme lieutenant-colonel d’origine éthiopienne par Shraga Blum janvier 16, 2020

Le sport israélien (en particulier, le football et le marathon) compte plusieurs exemples de réussite de Juifs d’origine éthiopienne.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.