Nouvelle ingérence européenne dans les affaires intérieures d’Israël

Guidés par la « très objective » organisation d’extrême gauche « Ir Amim », financée par l’étranger, une délégation de l’Union européenne ainsi que des représentants d’Etats membres se sont rendus sur la zone E1 entre Maale Adoumim et Jérusalem et dans le quartier de Guivat HaMatos dans la capitale israélienne. Ils entendaient protester contre « les récentes annonces de grands projets de construction juive dans ces secteurs ».

Dans un communiqué, la délégation européenne a fait savoir : « ‘Ir Amim’ a briefé les diplomates sur les conséquences les plus inquiétantes (sic) des planifications de construction à Guivat Hamatos, Har Homa et dans la zone E1 qui menacent essentiellement les communautés bédouines et constituent une annexion de facto de terres palestiniennes dans la région de Jérusalem ainsi qu’une parcellisation des territoires palestiniens dans la Rive occidentale ».

Lors de leurs visites, les diplomates ont exprimé leur opposition à la « politique de colonisation » d’Israël et ont rappelé « l’illégalité des implantations juives » en Judée-Samarie du point de vue du droit international, ce qui d’ailleurs est complètement faux. Ils ont indiqué que l’Union européenne « ne reconnaît aucune modification faite par Israël depuis juin 1967, y compris sur Jérusalem à l’exception de celles acceptées par les Palestiniens ».

Avec un toupet sans nom, le chef de la délégation, Sven Kühn von Burgsdorff, délégué de l’UE pour les Territoires « palestiniens » a qualifié Israël de « puissance occupante » et accusé l’Etat juif de « modifier l’identité de Jérusalem-Est » ainsi que de « provoquer des tensions avec les Palestiniens ». Propos tenus alors qu’était mis en terre Eliyaou-David Kay hy »d, assassiné par ceux que ces diplomates soutiennent.

Matan Peleg, le président du mouvement « Im Tirtsou » ainsi que Maor Tsema’h, président de « Lakh Yeroushalaïm » ont publié un communiqué commun : « M. Sven Kühn von Burgsdorff et tous ceux qui l’accompagnaient dans cette délégation d’ingérence doivent être expulsés du pays. Personne au monde n’a le droit de remettre en question l’éternité de Jérusalem capitale du peuple juif. Quiconque fait usage de son passeport diplomatique pour porter atteinte à la capitale d’Israël n’a rien à faire ici. Nous appelons le ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid à se réveiller et comprendre que la représentation de l’UE auprès des Palestiniens est une représentation hostile qui ne fait rien d’autres en Israël que d’attiser les tensions et salir notre pays à travers le monde. Il faut les chasser sans délai ».

Photo Pixabay

1 COMMENTAIRE

  1. En une vingtaine d’annees, le bloc franco-arabe est devenu le bloc euro-arabe.
    Les « communautes bedouines » sont l’objet de la plus grande attention de la part des organisations europeennes et de la Croix-Rouge. Voir (si on lit l’anglais) l’excellent livre « Catch the Jew » de Tuvia Tenenbom, ou on verra ces dernieres indignees du fait que la maison d’un bedouin ait ete detruite par les Israeliens et reconstruite 63 fois (il s’agissait bien sur d’une tente, installee n’importe ou pour revendiquer une large zone tout autour); on y verra egalement une envoyee de la Croix-Rouge en place pour proteger les petits palestiniens (tous nes a Haifa: si, si !) des pierres que leur envoient regulierement les sodats israeliens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.