Israël met les réservistes en alerte alors que des émeutes massives éclatent à Jérusalem-Est

Israël a déclaré jeudi avoir mis en alerte les réservistes de la police des frontières alors que des émeutes massives et violentes qui ont commencé un jour plus tôt se sont propagées dans tout Jérusalem-Est.
Les Palestiniens disent qu’ils protestent contre les raids de la police israélienne dans le camp de réfugiés de Shuafat, dans le secteur est de Jérusalem, pour traquer un suspect dans une attaque terroriste meurtrière à un poste de contrôle samedi qui a tué une policière des frontières, Noa Lazar.
סילוואן, ראס אל עמוד ועיסאוויה תיעוד מהפרות הסדר במזרח ירושליםÉmeutes palestiniennes dans Jérusalem-Est( Photo: Liran Tamri )
Les émeutes et les affrontements qui ont commencé tard mercredi se sont poursuivis jusque tard dans la nuit, les Palestiniens lançant des pierres, tirant des feux d’artifice sur des maisons juives, lançant des cocktails Molotov sur des voitures et agressant les forces de sécurité.
Les émeutiers ont également incendié des pneus et des bennes à ordures pour bloquer les routes et les entrées des quartiers palestiniens de Jérusalem.
La police israélienne affronte des émeutiers arabes à Jérusalem-Est, le 12 octobre 2022 (crédit : POLICE ISRAEL)La police israélienne affronte des émeutiers arabes à Jérusalem-Est, le 12 octobre 2022 (crédit : POLICE ISRAEL)
Dans la vieille ville de Jérusalem, un Juif de passage dans le quartier de Bab Hatta a été bombardé de pierres, dont l’une lui a fracassé le visage. La victime a été transportée à l’hôpital Shaare Zedek.
Une tentative de lynchage sur une famille juive avec 3 bébés dans une voiture a été lapidée à Beit Hanina. Le père de famille raconte qu’une foule d’Arabes ont bloqué la route avec des blocs de pierres et ont commencé à lapider le véhicule avec des pierres et des rochers. Par miracle, l’incident s’est terminé sans faire de victimes.
Deux policiers israéliens ont été légèrement blessés alors qu’ils tentaient de disperser une violente émeute dans le quartier d’Issawiya.

Plus tôt mercredi, les forces de sécurité israéliennes ont arrêté cinq Palestiniens lors d’émeutes dans l’est de la capitale.
Alors que les affrontements se poursuivaient jusqu’aux petites heures du matin, les troupes de la police des frontières et des agents d’infiltration ont fait des descentes dans plusieurs maisons d’émeutiers présumés, arrêtant neuf Palestiniens.
Au terme d’une évaluation de la situation, le sous-commissaire en chef de la police des frontières, Amir Cohen, a décidé de placer 10 compagnies de réservistes en état d’alerte au cas où la situation dégénérerait davantage.
« Nous continuerons d’agir avec détermination contre les émeutiers violents, nous avons renforcé Jérusalem et la Cisjordanie avec des troupes pour faire face à de tels événements », a déclaré Cohen.
Des pierres ont également été lancées sur le véhicule du maire de Jérusalem Moshe Lion alors qu’il conduisait dans le quartier de Ras al-Amud à Jérusalem-Est vers un membre du conseil municipal.
Cependant, Lion l’a nié. « Je fais confiance aux forces de sécurité qui travaillent jour et nuit pour s’assurer que l’ordre est rétabli, et que Jérusalem peut revenir à la routine des vacances et accueillir des centaines de milliers de visiteurs », a déclaré Lion.
פעילות המשטרה בפיזור הפרות הסדר במזרח ירושליםLes forces de sécurité israéliennes opèrent à Jérusalem-Est( Photo : porte-parole de la police israélienne )
Pendant ce temps, pendant la nuit, les forces de Tsahal ont accompagné des dizaines de fidèles juifs qui sont entrés dans le tombeau de Joseph à Naplouse. Des militants palestiniens ont ouvert le feu sur eux alors qu’ils entraient dans la tombe, mais il n’y a pas eu de victimes ni de dégâts matériels.
De plus, une famille juive de cinq personnes, qui conduisait dans le quartier de Beit Hanina à Jérusalem-Est mercredi soir, a réussi à échapper à une foule de lyncheurs .
Le véhicule avec les parents et leurs trois enfants, dont deux bébés, a été attaqué avec des pierres et d’autres objets qui leur ont été lancés par des émeutiers palestiniens après avoir rencontré un barrage routier improvisé. Ils ont été sauvés sains et saufs, a indiqué la police.
Les factions palestiniennes à Jérusalem ont publié une déclaration appelant à renforcer la présence des émeutiers et des protestations contre le siège présumé du camp de réfugiés de Shuafat. Ils ont également appelé à des prières de masse et ont déclaré vendredi « le jour de la colère » à Jérusalem et à la mosquée Al-Aqsa.
JForum avec Ynet et infos-israel.news

2 Commentaires

  1. UNE SEULE SOLUTION

    VIRER TOUS CES ARABES D iSRAEL

    morts ou mutilés de leurs bites

    les « palestiniens » en Jordanie
    leur seule place et les juifs chez eux en Judée et Samarie

    et purifier cette jerusalem dite « Est » par le feu

    et ne pas oublier le nid de scorpions de Jaffa ou les Momos tiennent la dragée haute aux juifs

    sinon le temps est venu d une bombinette nucléaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.