Jean-Jacques Goldman : Sa fille Caroline sort de l’ombre et jette un pavé dans la mare !

Artiste très discret dans les médias depuis des années, Jean-Jacques Goldman est papa de six enfants. L’aînée de sa progéniture ne craint pas les caméras et les micros, faisant des interventions en tant que psychologue pour enfants. Elle s’est exprimée sur France Inter, dénonçant certaines dérives médiatiques dans la parentalité.
De plus en plus, l’éducation positive et bienveillante est présente dans les médias, s’inscrivant dans une sorte de « révolution éducative » selon ses adeptes comme la pédiatre Catherine Gueguen. Très visible sur les réseaux sociaux qui permettent à beaucoup, parents très impliqués sur la question de l’éducation ou professionnels de santé ou de la petite enfance, de faire parler le sujet et de dénoncer les violences éducatives ordinaires. Mais ces projecteurs braqués sur cette méthode éducative sont remis en cause par certaines personnes, et notamment des spécialistes de la question. Parmi ceux-ci, Caroline Goldman (42 ans), psychologue pour enfants et adolescents dont le patronyme n’est pas inconnu. En effet, elle est aussi la fille aînée de Jean-Jacques Goldman et de son ex-femme Catherine Morlet, elle-même psychologue.
Celle qui exerce son métier avec passion depuis une vingtaine d’années comme elle le confie dans le podcast à son nom est titulaire d’un doctorat en psychologie de l’enfant, a enseigné quinze ans à l’université, intervient parfois dans l’émission Les Maternelles et a également publié des livres. L’un d’eux, File dans ta chambre – offrez des limites éducatives à vos enfants (Interéditions), veut donner des conseils aux parents qui se trouvent débordés par les préceptes de l’éducation bienveillante. Elle vient d’être interviewée également sur les ondes France Inter dans l’émission Sous le soleil de Platon.
Au cours de l’émission de la station de Radio France, Caroline Goldman a réagi sur les pièges médiatiques racoleurs vendant des méthodes éducatives attractives sous l’appellation d’éducation positive. Mère de quatre enfants et détentrice de plusieurs diplômes dans le domaine, l’aînée des enfants du célèbre chanteur peut se targuer d’une expertise solide. Toutefois, elle suscite des réserves qui sont notamment illustrées dans des commentaires sur sa page Instagram, après son passage sur France Inter.
« C’est quand même dommage que vous vous fassiez connaître essentiellement en tapant sur l’éducation dite ‘positive’ et en énonçant des idées reçues par ailleurs complètement fausses : celle-ci prônerait donc l’absence de cadre et le câlin comme seule solution à une colère d’enfant ? », écrit une internaute. Ce à quoi une autre lui répond en donnant sa propre expérience : « A une époque j’étais à fond dans la parentalité positive/bienveillante. (…) sauf que ça ne fonctionne pas. Elles parlent aussi de ce fameux cortisol qui détruit le cerveau si on répond pas aux pleurs de l’enfant. tout ça ne fonctionne pas et en plus ça culpabilise et fait mal aux parents qui parfois pètent un câble. Heureusement qu’il y a quelques personnes qui démontent toutes ces dérives. » À chacun et chacune de se faire sa propre opinion, Caroline Goldman laisse le débat ouvert.

LA FRATRIE GOLDMAN TRÈS NOMBREUSE

Caroline Goldman est l’aînée des trois premiers enfants de la superstar de la chanson française âgée de 70 ans. Elle la première des trois enfants que le chanteur aura avec la psychologue Catherine Morlet qu’il a épousée en 1975. Ainsi, après la naissance de Caroline en 1975, viendront Michael (né en 1979), cofondateur du label My Major Company, et Nina (née en 1985), aujourd’hui pédiatre. Très discret, Jean-Jacques Goldman est divorcé depuis 1997 et s’est remarié avec Nathalie Thu Huong-Lagier, de trente ans sa cadette, agrégée et docteure en mathématiques. Ils ont trois filles, Maya (2004), Kimi (2005) et Rose (2007).
Par Mafalda Betty Rédactrice  www.purepeople.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.