Le fils de Nasrallah échappe à la tentative de liquidation

W460

Jawad Nasrallah, fils du chef du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah, aurait survécu à une tentative d’élimination, il y a trois semaines dans la capitale irakienne Bagdad, a déclaré jeudi le journal koweïtien al-Jarida.

Citant une source de la Force iranienne Qods, le quotidien a déclaré que le convoi de Jawad avait été pris pour cible par la mitraillette d’une voiture qui le poursuivait dans la région de Jadiriya à Bagdad.

La source a déclaré que Jawad Nasrallah s’était rendu il y a 3 semaines à Téhéran avec un message spécial de son père au guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei.

Il a déclaré qu’en raison de “violations majeures des services de renseignement américains et israéliens”, le commandant de la Force Qods, le général de brigade Ismail Qanni a demandé à Hassan Nasrallah de ne transmettre aucun message sensible aux dirigeants iraniens, sauf par des personnes en qui il avait confiance.

Le contenu du message n’a pas été divulgué, mais la source a déclaré que Nasrallah, le fils, avait rencontré un certain nombre de responsables iraniens avant de se rendre en Irak pour transmettre un message de son père aux dirigeants des factions irakiennes fidèles à l’Iran, ainsi que pour visiter Karbala  et Najaf et pour rencontrer l’autorité suprême chiite en Irak, Ali Sistani.

Avant qu’il ait pu prendre les contacts nécessaires pour rencontrer Sistani, un véhicule l’a poursuivi et a ouvert le feu avant de s’enfuir, ce qui a nécessité son transfert à Bassora pour retourner à Téhéran et de là par avion en Syrie, puis par voie terrestre à Beyrouth, qu’il atteint il y a deux jours, selon al-Jarida.

La source Naharnet

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.