Nitzan Horowitz (Journalist, Knesset-Abgeordneter New Movement Meretz)

Corona : réduction du temps de confinement

Après concertation entre le Premier ministre, le ministre de la Santé et les experts compétents, il a été décidé de réduire la période de confinement de 7 jours à 5 jours pour les personnes diagnostiquées positives au virus Omicron. Naftali Benett a expliqué que cette mesure s’imposait en raison de la situation créée du fait de la propagation massive du virus et de ses effets probables sur l’économie du pays.

Israël/Coronavirus: Nachman Ash met en garde contre le raccourcissement de la durée de la quarantaine

Le coordinateur en charge de la gestion de l'épidémie de coronavirus, le Pr. Nachman Ash, lors d'une conférence de presse, à Jérusalem le 23 juin 2021Yonatan Sindel/Flash90Le coordinateur en charge de la gestion de l’épidémie de coronavirus, le Pr. Nachman Ash, lors d’une conférence de presse, à Jérusalem le 23 juin 2021

Selon le directeur général du ministère de la Santé, le nombre de cas graves a dépassé les 500

Le directeur général du ministère israélien de la Santé, Nachman Ash, a mis en garde mardi matin contre les risques liés à la décision du gouvernement de réduire la durée de la quarantaine pour les personnes atteintes du Covid à cinq jours, affirmant que le nombre de cas graves a dépassé les 500 et estimant que le pic de l’épidémie actuelle serait atteint d’ici une semaine environ.

Le ministère de la Santé n’a pas mis à jour ses statistiques officielles sur le coronavirus depuis dimanche soir, date à laquelle on comptait 446 patients graves.

M. Ash a expliqué dans une interview à la radio de l’armée que cela était dû à la surcharge à laquelle sont confrontés le système de santé, les sites de dépistage et les hôpitaux, ajoutant que le nombre de cas enregistrés lundi devrait osciller autour des 50.000.

« Il y a une hausse du nombre de patients dans un état grave, qui s’élève à environ 500, dont près de 100 sont sous assistance respiratoire ventilateur », a-t-il déclaré.

« Dans une semaine, nous commencerons à voir une baisse des chiffres, mais nous avons encore deux ou trois semaines difficiles devant nous. La maladie est moins grave, mais le système est très sollicité, notamment les services d’urgence. »

Dans une autre interview accordée à Radio 103FM, M. Ash a reconnu que la décision prise lundi de réduire la période de quarantaine obligatoire pour les patients asymptomatiques de sept à cinq jours était davantage due à la pression du public qu’à une politique de santé.

« Le nombre élevé de porteurs confirmés et de personnes mises en quarantaine pèse sur l’économie. Il y a eu une pression publique et bien sûr, cela fait partie du problème. Si nous avions neutralisé cela et agi uniquement en fonction de considérations purement sanitaires, cette décision n’aurait peut-être pas été prise », a-t-il déclaré.

« Lorsque nous raccourcissons la quarantaine, nous libérons prématurément davantage de personnes probablement encore infectées dans leurs activités quotidiennes », a-t-il ajouté..

Jforum avec LPH et  i24NEWS

Nitzan Horowitz (Journalist, Knesset-Abgeordneter New Movement Meretz)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.