Israël arrête la mère d’un des tueurs d’Hadas Malka et un second suspect
Les troupes de Tsahal a appréhendé la mère de l’un des trois terroristes responsables l’attaque meurtrière, combinée de tirs et de coups de couteaux pour suspicion d’incitation à la haine, de soutien à une organisation terroriste et glorification des terroristes ; un second suspect semble avoir conduit les terroristes vers leur cible en connaissant leurs intentions. 

Des soldats de Tsahal et de la police des frontières ont arrêté, mercredi matin, la mère d’un des trois terroristes qui ont perpétré une attaque meurtrière à l’arme à feu et au couteau à la Porte de Damas dans la Vieille Ville de Jérusalem, vendredi dernier.

La mère du terroriste a été arrêtée dans le village de Deir Abu Mashaal, sur soupçon d’incitation, de soutien à un groupe terroriste et à cause de ses déclarations récentes où elle glorifie les terroristes-martyrs et appelle à attaquer et tuer le plus de Juifs possible. Au cours de son arrestation, les forces de sécurité ont aussi saisi du matériel de propagande, des drapeaux et des affiches à la gloire des assassins.

 L‘attaque a conduit à la mort de la 1ère Sergente Hadas Malka et fait cinq autres blessés, alors que les trois terroristes ont poursuivi le déchaînement de violence en utilisant des armes semi-automatiques et des couteaux avant d’être pris pour cibles et abattus par les forces de sécurité.


Three terrorists take a selfie before their attack

Les trois terroristes prennent un selfie revendicatif avant d’aller commettre leur meurtre. 

 

En plus de la mère d’un terroriste, la police a arrêté un habitant du quartier arabe d’Isawiya, qui est soupçonné d’avoir conduit les terroristes vers leur objectif, vendredi, en pleine connaissance de leur projet de meurtres.

 

Hadas Malka

Hadas Malka

L’enquête sur cette attaque a été transmise à l’autorité de la Police du Département de Jérusalem, à qui a été assigné la responsabilité de rassembler les preuves et de mettre la main sur quiconque est en lien avec cet attentat. Il est prévu de transférer leur chauffeur et la mère devant un Juge à qui on demandera de diffuser un mandat d’arrêt afin de prolonger leur détention.

Yaël Freidson|Publié le :  21.06.17 , 10:28

ynetnews.com

Adaptation : Marc Brzustowski

1 COMMENTAIRE

  1. >>hyène-mère<< ? Qu'elle insulte !

    Tout au contraire, l'instinct maternel de cet pauvre animal est très développé;
    ainsi, les jeunes hyènes sont sevrées à l'age de 12 -16 mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.