Les relations entre le Hamas et l’Iran vers une crise ?

Les médias arabes, ceux situés en dehors de la bande de Gaza, ont fait état ces derniers jours d’un désaccord croissant entre le Hamas et l’Iran. En vérité, il s’agit d’une partie de la direction politique du Hamas qui s’efforce de se rapprocher des pays sunnites (Égypte, Arabie saoudite, Turquie) par rapport à une autre partie qui s’efforce d’élargir les relations avec l’Iran, y compris le régime d’Assad et le Hezbollah.
Dans ce contexte, des informations ont récemment fait surface sur Mahmoud Zohar, un haut responsable du Hamas, souhaitant démissionner et quitter la Bande. Zohar est l’un des plus grands partisans de l’Iran. Selon les informations, dans un avenir proche, Khalil El Haya, un haut responsable du Hamas dans la bande de Gaza, devrait se rendre à Téhéran pour tenter de combler les lacunes. Bien sûr, le Hamas craint que la prise de distance vis-à-vis de l’Iran ne conduise à l’arrêt de l’aide militaire et financière au moment même où il semble que l’Iran est sur le point de bénéficier d’un afflux de milliards suite au renouvellement de l’accord nucléaire.
Le fossé entre le Hamas et Téhéran s’est creusé suite à l’opération « Aube » et au refus du Hamas de se joindre aux combats aux côtés du Jihad islamique. Des proches du chef de la bande de Gaza, Yahya Sanwar, affirment qu’il a ordonné de ne pas intervenir dans les combats pour ne pas être présenté comme une arme subordonnée à l’Iran comme le Jihad islamique et pour ne pas être entraîné dans des « aventures » inutiles  » pour lui cela mettrait en danger les  » acquis  » du Hamas…

Jforum avec Nziv

יחסי חמאס ואיראן לקראת משבר?

 Crédit photo : réseaux sociaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.