Imad Fares appelle les Druzes à accepter l’offre de Netanyahu
L’ancien brigadier-général Imad Fares, membre de la communauté druze, exprime son soutien à une protestation massive contre la loi sur la nationalité, mais dit : «Nous devons savoir quand arrêter de tirer sur la corde» ; il recommande d’accepter la proposition de Netanyahu.

Des dizaines de milliers de personnes ont assisté à la manifestation samedi soir sur la place Rabin pour demander l’annulation ou le changement de la loi sur la nationalité, mais un éminent représentant Druze, le Brigadier-général Imad Fares pense que la proposition du Premier ministre, pour résoudre la crise, devrait être acceptée.

« Nous devons savoir quand arrêter de tirer sur la corde. Nous ne voulons pas rompre la connexion, nous voulons, au contraire, la renforcer », a-t-il déclaré à Ynet.

« Je n’ai rien contre la manifestation, je suis en faveur de la manifestation », a souligné M. Fares, mais il a appelé à accepter un plan proposé par le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour que la législation consacre le statut de la communauté druze dans la loi.

Brick. Le général Imad Fares (Photo: Tal Shahar)

Brigadier-Général Imad Fares (Photo: Tal Shahar)

 

« Tous les efforts qui ont été faits ont permis de conduire à une opportunité que nous devons saisir et de ne pas perdre, à savoir accepter la proposition du Premier ministre et créer une opportunité historique pour l’égalité de la communauté druze en Israël », at-il déclaré.

Selon Fares, la proposition de Netanyahu est « une opportunité sans précédent d’atteindre l’égalité et un avenir meilleur pour la jeunesse druze dans l’Etat d’Israël. Notre connexion à l’Etat d’Israël est un lien fort et solide, fondée sur la conviction et non par volonté de changement politique étroit » Nous ne voulons pas rompre le lien, nous voulons le renforcer, nous avons manifesté, nous nous sommes battus pour l’égalité, mais nous ne voulons pas supporter tous les problèmes de la société israélienne sur nos petites épaules. Nous voulons prendre soin de notre secte, ce qui est notre priorité. « 

Manifestation druze à Rabin Sq. (Photo: Motti Kimchi)

Manifestation druze au square Rabin. (Photo: Motti Kimchi)

« Il est important pour moi de dire que j’attends des dirigeants de l’État d’Israël qu’ils tirent vraiment parti de la situation et placent la communauté druze là où elle est censée être, en tant qu’égale parmi ses pairs, une secte qui a tout donné et continuer à donner pour la sécurité de l’État, avec foi dans ses symboles et ses lois », a ajouté M. Fares.

Lorsqu’on lui a demandé son avis sur la loi sur la nationalité elle-même, le Brigadier-Général Fares a évité la question en disant qu’il « est en faveur de l’égalité pour la communauté dont je suis membre, une communauté qui a consacré toute sa vie pendant des années, sans récompense, en comprenant et en ayant profondément la conviction que c’est le bon pays où il fait bon vivre, qu’il faut croire en ses symboles et à la loi fondamentale et tout faire pour vivre en tant que citoyens israéliens égaux, parmi le peuple juif. C’est mon opinion personnelle, je ne fais partie à aucun mouvement. « 

 (Photo: Motti Kimchi)

(Photo: Motti Kimchi)

 

Le maire de Tel-Aviv, Ron Huldai, l’un des orateurs de la protestation de la place Rabin, a appelé les Druzes à ne pas accepter l’offre de Netanyahu: « Mes amis druzes, ne tombez pas dans le piège mielleux qui vous est tendu, ce n’est qu’unenouvelle tentative pour semer la division et la séparation (entre nous). Pour marquer la différence entre qui est dedans et qui est dehors, et ceux qui sont dehors sont montrés du doigt comme l’ennemi. Je sais combien de courage et de détermination vous avez eu besoin pour être venus ici et pourtant (je vous appelle) à continuer à vous battre avec nous pour que le l’état-nation du peuple juif continue d’être démocratique et égalitaire.  »

Première publication: 08.04.18, 23:45 

Inbar Tvizer | Publié: 08.04.18, 23:45
Adaptation : Marc Brzustowski

3 Commentaires

  1. Le maire de Tel aviv est un descendant de Dathan et Aviram. Ce smolani integriste provoque justement la scission qu’il prétend éviter. Qu’il s’occupe de ses amis lgbt, c’est là qu’il excelle.

  2. La proposition de cet ancien brigadier-général est intéressante. Le principe de protéger certaines autres minorités par des ajouts à la loi sur la nation juive est à creuser. Des discussions discrètes, ne fusse que pour s’informer, avec la majorité de la minorité (les Musulmans sunnites d’Israël) ne doivent pas être oubliées. La Knesset devrait, non abandonner le projet, mais le mettre en « stand by » puisque déjà voté, pour avoir le temps d’en parler à tête reposée dans les 6 prochains mois avec une limite à Pessah 5779. De toutes les façons, un changement central (comme ceux de la constitution en Belgique) de la loi en Israël, devrait prévoir une majorité qualifiée, c’est-à-dire être précédée par plus de discussions (et d’engueulades, bien sûr) préalables (de plus d’un trimestre par exemple), un quorum (par exemple de 85 % au moment du vote) et une majorité qualifiée (par exemple de 2/3). Bâtondepessah

  3. dans les pays arabes ils se font massacrer,ils sont manipulés par cette GAUCHE pourrie qui est un cancer pour ISRAEL,cette loi n’a rien contre lers druzes et les bédoins

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.