Des élèves de Soufflenheim reçoivent une carte postale de Jean-Jacques Goldman

Les élèves du collège de Soufflenheim (Bas-Rhin) auront une belle surprise jeudi en reprenant les cours. Une carte signée Jean-Jacques Goldman est arrivée jusqu’à l’établissement. Le chanteur les félicite pour un projet qu’ils ont mené sur le handicap.

La carte écrite par Jean-Jacques Goldman aux élèves du collège de Soufflenheim.
Il suffira d’un signe… ou d’une carte postale ! L’équipe éducative du collège Albert Camus de Soufflenheim (Bas-Rhin) a eu une incroyable surprise à son retour de congés. Jeudi 25 août, en ouvrant la boîte aux lettres de l’établissement, la secrétaire a découvert une carte postale signée… Jean-Jacques Goldman, himself ! On peut y lire : « Bravo à toutes et à tous pour cette super chanson ENSEMBLE ! Aux élèves d’Albert Camus, aux profs, aux musiciens et réalisateurs ! Le projet et la chanson font du bien ! Merci ! Amicalement ! JJG ».

Le chanteur, personnalité préférée des Français, a été séduit par le projet mené par les classes ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) des collèges de Soufflenheim et de Pfulgriesheim et de l’école élémentaire de Soufflenheim. Elles accueillent des enfants en situation de handicap visible ou non.
Il a été touché par les textes écrits par les enfants
Ils ont réalisé un clip baptisé « Ensemble » pour sensibiliser à ce sujet et faire évoluer les regards sur les handicaps. « Je sais qu’il est sensible à tout ce qui touche l’éducation et la différence. On lui avait envoyé la maquette du projet au départ et il a été touché par les textes écrits par les enfants », explique Céline Ledru, professeur documentaliste, en charge de la communication au collège Albert Camus de Soufflenheim et elle-même fan de Jean-Jacques Goldman.

Changer le regard sur le handicap

C’est Anne-Karin Grassler, coordinatrice des classes Ulis au collège de Soufflenheim qui a lancé ce projet et les nombreux partenariats, dont celui avec l’association Femmes de foot. Il a permis aux élèves de tourner des images du clip avec des joueurs du Racing Club de Strasbourg.
« Ça été une super aventure pour les enfants, ça leur a donné confiance en eux », se réjouit Céline Ledru. « Le but maintenant, c’est que le message passe pour essayer de changer le regard des gens sur le handicap ».
Céline Rousseau
France Bleu Alsace

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.