Avec Sebastian Kurz, chancelier autrichien et également grand ami d’Israël

La Hongrie sera le seul État de l’UE à envoyer un ministre à la signature d’un accord entre Israël et les EAU

L’invitation adressée au ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto est une amabilité du président américain Donald Trump

Le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto assiste à une conférence de presse au palais Itamaraty à Brasilia, Brésil, le 8 octobre 2019 (crédit photo: ADRIANO MACHADO / REUTERS)
Le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto assiste à une conférence de presse au palais Itamaraty à Brasilia, Brésil, le 8 octobre 2019 (crédit photo: ADRIANO MACHADO / REUTERS)
Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, sera le seul dirigeant diplomatique de l’UE à assister mardi à Washington à la cérémonie de signature de l’accord de paix (normalisation) Israël-Émirats arabes unis, a déclaré dimanche son porte-parole.

« À l’invitation du président américain Donald Trump, en tant que seul ministre de l’Union européenne, le ministre des Affaires étrangères Peter Szijjarto assistera également … à la cérémonie de signature à la Maison Blanche mardi », a déclaré Mate Paczolay à l’agence de presse hongroise MTI.

En vertu de l’accord, que Trump a aidé à négocier, Israël a accepté de suspendre son annexion prévue de zones de Cisjordanie/Judée-Samarie. L’accord renforce également l’opposition au pouvoir régional de l’Iran, que les Émirats arabes unis, Israël et les États-Unis considèrent comme la principale menace dans un Moyen-Orient déchiré par les conflits (Syrie-Yémen).

Trump, qui se dirige vers la dernière ligne droite de sa campagne de réélection présidentielle, a annoncé l’accord le mois dernier. Vendredi, il a déclaré que Bahreïn rejoindrait l’accord.

Les grandes puissances européennes comme la France et le Royaume-Uni ont salué l’accord Israël-Émirats arabes unis, tout comme l’exécutif de l’Union européenne, qui a déclaré qu’il était bon pour la stabilité régionale.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, dont la rhétorique anti-immigrés et l’érosion des normes démocratiques dans les médias, la justice et le milieu universitaire ont souvent suscité des critiques dans l’UE, a toujours été un partisan précoce et passionné de Trump.

« Depuis que la Maison Blanche a préparé le programme de stabilisation de la région, c’est le deuxième développement qui prouve que c’est le meilleur plan de paix à ce jour et qu’il promet de ramener enfin la paix au Moyen-Orient », a écrit Szijjarto sur Facebook samedi.

«Le président américain mérite donc toute notre gratitude», a-t-il déclaré, ajoutant des éloges aux dirigeants israéliens, émiratis et bahreïnis.

Szijjarto s’entretiendra également avec le gendre et conseiller en chef de Trump, Jared Kushner, a déclaré le porte-parole du ministre.

1 COMMENTAIRE

  1. Ce pays, qui présentait la plus farouche assistance aux na’zis, rachète tant qu’il peut, seul contre tous ?
    L’important, ce n’est pas d’en avoir au Q, mais que ce soit ses siennes en propre…) L. Jouvet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.