Hezbollah a réussi a détruire un drone de reconnaissance israélien

Les tensions restent vives entre Israël et le mouvement chiite libanais Hezbollah. Samedi, ce dernier a réussi l’exploit de détruire un drone de reconnaissance israélien de haute technologie, l’Hermes 900, d’une valeur de 10 millions de dollars. Capable de voler jusqu’à 30 heures d’affilée, cet appareil fait partie de l’arsenal le plus sophistiqué du fabricant Elbit Systems.

Une provocation à laquelle Tsahal n’est pas restée insensible. Dans la foulée, l’armée israélienne a lancé des frappes aériennes contre des cibles du Hezbollah à Baalbek, profondément à l’intérieur du territoire libanais, près de la frontière syrienne. Un fait rarissime depuis la fin de la guerre de 2006 entre Israël et le parti chiite.

Située à une centaine de kilomètres au nord, cette région montagneuse constitue en effet le fief du Hezbollah et l’épicentre de ses activités militaires. En ciblant ces positions stratégiques, l’État hébreu entend manifestement faire passer un message de fermeté face à la destruction de son précieux drone espion.

Mais les représailles ne se sont pas arrêtées là. Dans la matinée, des tirs de barrage de l’artillerie israélienne se sont abattus sur une partie du plateau du Golan, secteur sensible à la triple frontière entre Israël, le Liban et la Syrie. Puis dans l’après-midi, de nouveaux bombardements ont visé les localités libanaises de Menara et Margaliot, non loin de la Ligne bleue, la frontière avec Israël.

Une démonstration de force qui rappelle les épisodes tendus du passé entre les deux ennemis jurés. Il y a environ un mois et demi déjà, la destruction par le Hezbollah d’un autre drone israélien avait conduit l’armée à mener des raids de représailles dans la vallée de la Bekaa.

Si aucune victime n’est à déplorer pour l’instant, ce nouveau bras de fer aérien pourrait bien marquer le début d’une nouvelle escalade incontrôlée dans un Liban déjà plongé dans une crise sans précédent. Une perspective que cherchent manifestement à éviter les deux camps pour l’heure.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires