Les services de renseignement palestiniens loyaux à l’Autorité palestinienne (AP) de Mahmoud Abbas ont fourni à Israël près de 30% des cibles attaquées à Gaza lors de l’opération Bordure protectrice, a accusé un responsable du Hamas jeudi.

« Selon les aveux de ceux qui travaillent avec l’Agence des renseignements généraux, celle-ci a aidé l’occupation (Israël NDLR) dans l’identification de quelque 29% de la banque de cibles pendant la dernière guerre, » a confié Salah Bardawil au quotidien du mouvement islamiste Al-Resalah.

Le Hamas condamne depuis longtemps l’AP et ses services de sécurité pour sa coopération avec l’État hébreu.

ISRAPRESSE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.