Israel's Chief of Staff, Lt. Gen. Benny Gantz (R) in action during a live fire exercise for Israeli army battalion commanders taking place on the Golan Heights, Israel, 04 September 2012. Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu said on 03 September that the international community must set a 'clear red line' in order to avoid a war over Iran's controversial nuclear programme. SHAY WAGNER / IDF/ FLASH90 *** Local Caption *** áðé âðõ éøé øåáä

L’incident lié à la pose d’un EEI est-il une escalade dangereuse dans le sud du Golan?

Israël dit qu’il tient le régime syrien pour responsable. Cela s’inscrit dans un contexte plus large de deux années de tensions le long du Golan.

Des troupes de Tsahal parcourent la zone sud du plateau du Golan à la suite d'une frappe aérienne de l'armée de l'air contre des militants armés de l'État islamique qui se sont approchés de la frontière israélienne (Crédit photo: UNITÉ DU PORTE-PAROLE DE L'IDF)
Des soldats de Tsahal parcourent la zone sud du plateau du Golan à la suite d’une frappe aérienne de l’armée de l’air contre des djihadistes armés de l’État islamique qui se sont approchés de la frontière israélienne (crédit photo: UNITÉ DE PAROLE DE Tsahal)
L’escalade apparente dimanche soir qui a abouti à un affrontement dans le sud du Golan  – qui, selon Israël, impliquait une équipe terroriste déposant un engin explosif improvisé – fait partie d’un cycle de deux semaines de tensions croissantes avec le Hezbollah. Il est potentiellement de la plus haute importance car il semble, même si la situation évolue, faire partie d’un cycle remontant à des années au cours duquel des groupes ont, de plus en plus, cherché à menacer Israël depuis la Syrie.

On ne sait pas exactement ce qui s’est passé – parce que les médias du régime syrien, les médias iraniens, les médias du Hezbollah et le train en marche habituel des médias liés à l’autre côté de la zone où l’incident s’est produit, étaient inhabituellement calmes (et silencieux) au fur et à mesure que les événements se déroulaient. 

Israël dit qu’il tient le régime syrien pour responsable. Cela s’inscrit dans un contexte plus large de deux années de tensions le long du Golan. Il y a eu des tirs de roquettes en provenance de Syrie en 2018, alors que le régime renforçait son emprise sur le sud de la Syrie et battait l’opposition syrienne, et un drone iranien est entré dans l’espace aérien israélien depuis la Syrie en février de la même année. Outre une salve de roquettes tirées en mai, il y a eu plusieurs autres incidents de tirs de roquettes en 2019.

Le Hezbollah a également intensifié ses opérations en Syrie, dans le cadre de la plus grande tentative iranienne pour se retrancher dans ce pays déchiré par la guerre. L’Iran dispose déjà d’un réseau de bases et de centres de trafic d’armes qui relient l’Irak au Liban via la base T-4 et Damas. 

En outre, des membres du Hezbollah ont été tués en juillet 2019 et février 2020 en Syrie près du Golan, selon les médias étrangers. Le groupe terroriste a également accusé Israël d’avoir frappé à l’aide d’un drone contre un véhicule en avril (comme avertissement, où les membres du Hezbollah s’échappaient sans mal). Ensuite, les médias du Hezbollah ont accusé ces dernières semaines Israël de l’élimination le 20 juillet d’un de leur membre d’élite Radwan en Syrie.

Ils ont augmenté les tensions et ont ensuite semblé se moquer d’Israël, affirmant que l’État juif était en état d’alerte, très nerveux et que le Hezbollah avait en quelque sorte fait tourner chèvre Jérusalem. Les médias en Iran ont poussé ce récit ainsi qu’Al-Mayadeen et Al-Manar. Néanmoins, les tensions sont restées vives depuis le 25 juillet. Un incident signalé cette nuit-là en Syrie a montré des fusées éclairantes dans le ciel près du Golan.

Le Hezbollah semblait abandonner les menaces de représailles contre Israël. Il a revendiqué la responsabilité d’un incident sur le mont Dov, où Israël a déclaré avoir déjoué une attaque le 27 juillet. Dimanche, les médias pro-iraniens étaient initialement silencieux au sujet de l’incident sur le Golan. Pourquoi ne répondent-ils pas? Al-Manar, Al-Mayadeen, Spoutnik Arabic, Sana, Fars News et Tasnim semblaient tous réticents à rapporter l’incident dimanche soir. 

Cet article concerne une histoire qui est en plein déroulement. 

Adaptation : Marc Brzustowski

4 Commentaires

  1. le soldat que l’ on voit monter a l’ assaut , je crois que c’est l’ actuel chef d’ état major de l’ armée Française, un nommé Lecointre

    general de son etat

    rien a voir avec le semble t il Gantz

    et les placards de médailles du general Lecointre, sauf en serbie (guerre honteuse et fraticide) ont été gagnés en antichambres de cabinets ministeriels, en « messes » basses d’ officiers et en autres intrigues et pistonneries

    les Bigeard, comme les Massu, c’est fini a tout jamais pour l’ armée française

    mais, gardons espoir

    un conflit ouvert avec Israel , sous le gouvernement du futur président français, Mohamed el Charkaoui, est toujours possible

    et Houriya dans le role de la Madelon……….

    «  »quand Bouteldja vient nous servir a boire
    sous la kheima on frole son niqab !!

    • Le Chat Dort : il y a un moment où il faut arrêter la chicha. Le type sur la photo est Benny Gantz, en uniforme vert-olive caractéristique, avec des soldats et armes israéliennes, posé à Dessein sur un article parlant du Golan et pas du Sahel. Ni de vos fantasmes sur Bouteill-dja. Essayer de faire du détournement de sens sous article, c’est faire perdre son temps à bien du monde, -sans compter les naïfs qui vont marcher à donf et partir sur tout autre chose – au lieu d’en référer à ce qui se passe réellement sur l’écran. Au mieux, un manque de maturité de potache boutonneux. Au pire, une façon de se foutre du monde.

      • dis donc « Marc » la litote tu connais ??

        vu ton prestigieux passé, tu devrais etre plus discret et respectueux

        quand a ta manière de t’adresser (courageusement, bien sur) aux personnes qui te font l’ aumône imméritée de déposer une petite obole dans ta sébille fait mieux comprendre pourquoi ton site est si peu commenté

        quand au potache boutonneux, tu me flattes, vieux moustachu nicotiné

        et le boulot ?? ça marche ? toujours pas d’ allocs ?? d’ « aides » ? de petits trafics louches ?? de montages de coups foireux ?

        pauvre raté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.