Gilets jaunes à Strasbourg: des “propos antisémites proférés”

2
932

La manifestation, qui a réuni 1300 personnes, s’est terminée par des échauffourées avec les forces de l’ordre et des dégradations du mobilier urbain.

Le Consistoire israélite du Bas-Rhin a fait part dimanche 3 février de sa « forte émotion » après « les propos antisémites violents proférés » samedi lors de la manifestation des Gilets jaunes à Strasbourg, également marquée par plusieurs actes de violences.

Le Consistoire « s’élève avec une forte émotion contre les propos antisémites violents proférés (…) devant la Synagogue et à l’encontre de citoyens juifs célébrant le Shabbat, fête hebdomadaire de repos et de Paix », indique dans un communiqué la structure chargée d’administrer le culte dans le département.

La préfecture du Bas-Rhin avait indiqué samedi soir dans un communiqué que « des propos à caractère raciste et antisémite » avaient été proférés près de la Grande Synagogue de Strasbourg. Des propos fermement condamnés par le préfet Jean-Luc Marx et le maire de Strasbourg, Roland Ries.

« Ecarter les activistes violents et haineux » des cortèges

Le Consistoire a appelé dimanche les manifestants et les organisateurs des rassemblements de Gilets jaunes « à veiller à ce que les fondements de l’humanité soient respectés » et à « écarter les activistes violents et haineux » des cortèges. 

« La loi française permet à chacun de manifester librement mais elle doit condamner avec fermeté et d’un bras fort les insultes antisémites contre les Français et la République de la liberté, de l’égalité et de la fraternité », conclut le Consistoire.

« Nous sommes en train de réunir des éléments et des témoignages » avant, éventuellement, de déposer plainte, a indiqué à l’AFP le président du Consistoire, Maurice Dahan.

1300 personnes présentes, des dégradations

La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) du Bas-Rhin s’est elle aussi élevée « fermement » dans un communiqué contre des propos proférés par des « activistes et extrémistes infiltrés dans le cortège » « à l’encontre de juifs observant le shabbat qui ont été insultés et stigmatisés ». 

La manifestation strasbourgeoise des Gilets jaunes, qui a au mieux réuni 1300 personnes selon la préfecture, a été ponctuée de face-à-face tendus entre manifestants et force de l’ordre, qui ont essuyé de nombreux projectiles et ont fait à plusieurs reprises usage de grenades lacrymogène.

La fin de la manifestation a été également marquée par de nombreuses dégradations de mobilier urbain dans le centre de la ville.

ouestfrance

 

Strasbourg: des antijuifs déguisés en gilets jaunes profèrent des propos antisémites

Des propos antisémites ont été proférés samedi à Strasbourg lors d’une marche des Gilets jaunes, a indiqué la Préfecture du Bas-Rhin dans un communiqué.

Selon les Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA), des individus apparentés à l’extrême droite se sont mêlés au cortège.

Au passage devant la synagogue, cette minorité a lancé quelques invectives contre la communauté juive, huant les passants portant une kippa et en leur faisant des doigts d’honneur.

Dans le cortège, des manifestants se sont aussitôt désolidarisés, précise DNA.

Fin janvier, des Gilets jaunes ont participé à Lyon à une cérémonie en hommage aux victimes juives de la Shoah.

Mi-Janvier, des Gilets jaunes ont expulsé à Paris des partisans de l’antisémite professionnel  Dieudonné.

David Stern 

2 COMMENTS

  1. “Strasbourg: des antijuifs déguisés en gilets jaunes profèrent des propos antisémites”

    Et des assassins deguises en musulmans croyants ont, ces deux dernieres annees, assassine deux dames agees sans defense.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.