Photo taken on October 18, 2021 in Moscow shows the US online social media and social networking service Facebook's logo on a tablet screen. - Facebook on October 18, 2021, announced plans to hire 10,000 people in the European Union to build the "metaverse", a virtual reality version of the internet that the tech giant sees as the future. (Photo by Kirill KUDRYAVTSEV / AFP)

Est-ce bientôt la fin de Facebook ?

Le groupe Facebook pourrait changer de nom

L’annonce devrait intervenir la semaine prochaine. La maison-mère du réseau social Facebook veut souligner son ambition de construire un métaverse.

Facebook va-t-il bientôt ne plus s’appeler Facebook ? Le célèbre réseau social au F sur fond bleu va conserver son identité. Mais sa maison-mère californienne, qui contrôle également les applications Instagram, WhatsApp et les casques de réalité virtuelle Oculus, pourrait se rebaptiser. D’après le média américain The Verge, l’annonce aura lieu la semaine prochaine. Deux grosses actualités vont en effet marquer les jours à venir : l’annonce des résultats trimestriels du groupe lundi, et l’organisation d’une conférence dédiée à la stratégie métaverse jeudi.

Mark Zuckerberg avait affirmé fin juillet que «bientôt, nous ne serons plus perçus comme un groupe ayant des réseaux sociaux, mais comme un groupe travaillant sur le métaverse». Le fondateur de Facebook investit lourdement dans ce qu’il pense être la future plateforme de connexion à Internet, qui prendra la suite du smartphone, lui-même successeur de l’ordinateur.

Ce projet de long terme, qui ne devrait pas aboutir avant une décennie, mobilise 10.000 salariés aux Etats-Unis auxquels vont s’ajouter 10.000 autres ingénieurs, développeurs et chercheurs en Europe. Le rêve du patron de Facebook serait de concevoir des lunettes de réalité augmentée ayant l’apparence de lunettes de vue, qui, une fois chaussées, permettraient de dévoiler un autre univers et de voir apparaître près de soi ses proches, ses collègues, ses clients, ou de travailler sur des dossiers.

Un précédent chez Google

Le métaverse, terme inventé par l’auteur de science-fiction Neal Stephenson, ouvrirait un nouveau champ pour les loisirs ou le travail. Il serait une sorte d’Internet palpable, où il serait aussi possible d’acquérir des biens virtuels uniques (NFT) comme des vêtements et des chaussures pour l’avatar de l’internaute…

Facebook souhaiterait donc marquer les esprits en adaptant un nouveau nom pour son groupe qui démontrerait ses nouvelles ambitions. Certains évoquent «Horizon», du nom des expériences en réalité virtuelle que le groupe américain réalise via sa filiale Oculus : les salles de réunion virtuelles Horizon Workrooms, et un projet annoncé de longue date de monde virtuel en VR.

Ce nouveau nom pourrait également être un moyen pour le groupe de se distancier de la marque «Facebook», qui a été synonyme de scandales ces dernières années, et de protéger ses nouvelles activités.

Cette décision, si elle est avérée, fait penser à celle prise en 2015 par Google. L’autre géant de la Silicon Valley avait adopté le nom «Alphabet» pour sa maison-mère, afin de marquer la différence entre ses différentes activités. Mais dans l’esprit du public, Google est resté Google…

Par Chloé Woitier mis à jour hier à 12:42  www.lefigaro.fr

Le groupe Facebook pourrait annoncer un changement de nom la semaine prochaine. KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

1 COMMENTAIRE

  1. En attendant sa disparition définitive, ce réseau qui véhicule toute la pourriture de l’humanité devrait s’appeler « Merdouille » ou encore « Réseau Puant » en attendant mieux.
    Ces réseaux de la honte sont devenus les maîtres de l’univers et ils se permettent de censurer, suspendre, interdire tout ce qui ne leur plait pas.
    Ce nouveau tribunal de la pensée devrait être détruit définitivement.
    N’oublions pas que les dégénérés qui gèrent cette poubelle ont exclu TRUMP et ses 86 millions d’abonnés sans que personne ne se préoccupe de cette ignominie inadmissible.
    Comme d’habitude, l’Agence France Pourriture continue à nommer le grand TRUMP de « milliardaire/magnat de l’immobilier » en insistant très lourdement sur sa prétendue responsabilité dans l’invasion du Capitole pour justifier cette saloperie.
    Qui s’assemble se ressemble, les ordures des réseaux de la honte et de l’Agence France Pourriture peuvent cohabiter tranquillement dans leurs poubelles puantes….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.