Jean-Yves Camus : « Reconquête ne peut s’épanouir que si le RN vient à connaître une crise grave »

Entretien

Propos recueillis par Ella Micheletti

Jean-Yves Camus, directeur de l’Observatoire des radicalités politiques, réagit à la déroute du parti d’Éric Zemmour aux élections législatives. Selon lui, l’avenir de Reconquête est conditionné à celui du Rassemblement national. Mais le polémiste peut continuer de distiller ses idées dans le débat public.

« Je serai au second tour. Ensuite, je serai soit Président de la République, soit leader de l’opposition. »

Tenus le 5 avril 2022, les propos d’Éric Zemmour ont des accents dystopiques. Après avoir obtenu un score décevant de 7 % à la présidentielle, le candidat aux législatives dans le Var a été éliminé dès le premier tour le 12 juin. Ni leader de l’opposition, ni député, encore moins président. Ses lieutenants, Guillaume Peltier, Stanislas Rigault, Damien Rieu, ont subi le même sort. Au niveau national, le parti n’engrange que 4,24 % des voix au premier tour. Alors, qu’est-ce qui a manqué aux candidats ? Quel avenir pour Reconquête ? Le spécialiste de l’extrême droite Jean-Yves Camus analyse pour Marianne les résultats du scrutin et dessine des hypothèses pour le futur du parti.

 

Marianne : À l’échelle nationale, Reconquête a obtenu 4,24 % des voix. Après les 7 % d’Éric Zemmour à la présidentielle, quels constats tirez-vous de ce faible score aux législatives ?

Jean-Yves Camus : Il n’y a pas de constat spécifique à tirer de ce score. En effet, il est normal qu’une formation politique fasse un score moins haut qu’à une élection présidentielle. Ce n’est pas le même type d’élection. On vote pour 577 députés, qui sont plus ou moins implantés, plus ou moins parachutés. Et ce n’est pas le même mode de scrutin. Éric Zemmour ne tire pas la charrette de la même manière qu’à la présidentielle, où la campagne était axée sur sa personne.

Après, ce n’est pas un bon score, il n’y aura aucun député Reconquête. Or, cela aurait pu constituer une tribune pour Éric Zemmour, un moyen de faire entendre, avec le talent oratoire qu’on lui connaît, ses propositions.

Éric Zemmour ne s’est pas qualifié au second tour. Pourtant, à l’élection présidentielle, il avait obtenu des scores importants dans certaines villes de cette circonscription du Var : plus de 15 % au Lavandou et à Rayol-Canadel-sur-Mer. Comment expliquer que les citoyens ne l’aient pas plus plébiscité pour les législatives ?

D’abord, il existe une très ancienne implantation du Rassemblement national dans le Var. Dans une partie du Sud, il y a un électorat populaire, qui enchaîne les emplois précaires ou saisonniers, notamment dans l’hôtellerie. Ces électeurs sont extrêmement concernés par la problématique du coût de la vie, par la question des transports, des salaires.

« Éric Zemmour s’adresse à un électorat bourgeois, éduqué, qui est sensible à ses références historiques et littéraires. On ne fait pas 40 % avec cet électorat ! »
L’immigration revêt pour eux une certaine importance mais pas en premier chef. Essayez, quand vous êtes serveur de bar, de vous loger au Lavandou*, il faut y réfléchir à deux fois, il faut songer au différentiel du niveau de vie, entre l’endroit où vous viviez avant et cette ville par exemple.

Plus largement, quelles sont les raisons qui expliquent un tel échec de tous les candidats de Reconquête, notamment vis-à-vis des classes populaires ?

Le discours d’Éric Zemmour tout simplement, et ce depuis le début de sa campagne, depuis son annonce de candidature. Il s’adresse à un électorat bourgeois, éduqué, qui est sensible à ses références historiques et littéraires. Mais cet électorat est sociologiquement minoritaire en France. Et on ne fait pas 40 % avec cet électorat ! Éric Zemmour a beau vouloir mettre des freins au libéralisme par le protectionnisme, il reste avant tout un libéral. Son libéralisme est économique et foncier. Je ne dis pas que les questions civilisationnelles qu’il met en avant n’intéressent pas les Français, mais elles ne constituent pas le cœur de leurs préoccupations. Tous les sondages le prouvent d’ailleurs.

En dépit de cette déroute, Éric Zemmour estime que ses candidats et lui viennent de « poser un drapeau dans chaque circonscription de France ». Selon vous, Reconquête a-t-il encore un avenir politique ? Si oui, par quels moyens ?

Reconquête est un projet à long terme. Il ne peut s’épanouir que si le Rassemblement national vient à connaître une crise grave, encore plus grave que les départs individuels que le parti a connus récemment. L’objectif du mouvement d’Éric Zemmour est bien de perdurer. Les élections européennes seront une autre occasion de le faire, jusqu’à temps que la situation s’éclaircisse.

« Éric Zemmour a beau vouloir mettre des freins au libéralisme par le protectionnisme, il reste avant tout un libéral. »
Il faut par exemple observer si Marine renonce à être candidate en 2027, et si l’hémorragie des cadres et militants s’amplifie au sein du RN ou non. Le parti d’Éric Zemmour, c’est « l’après-Marine le Pen ». Une autre hypothèse est envisageable, celle de prospérer en dehors des réussites électorales. Il ne faut pas oublier qu’Éric Zemmour est journaliste à la base, il a pour objectif de semer des idées comme des graines et de voir comment elles germent dans la société. Il a évoqué des thèmes comme la compatibilité de l’islam avec la France, le grand remplacement, la crise de civilisation dans sa version décadentiste…

Il est possible qu’Éric Zemmour ait pour objectif d’être celui qui lance dans le mouvement des idées un certain nombre de propositions qui rompent avec les discours habituels de la droite. Après, ces idées feront ou ne feront pas leur chemin…

* Ancien petit port de pêche, le Lavandou est une station balnéaire de la côte varoise. Le prix du logement y est onéreux. Un appartement coûte en moyenne environ 5 000 euros le mètre carré, et peut monter jusqu’à 7 000 euros le mètre carré.

Par Ella Micheletti   www.marianne.net
Éric Zemmour ne s’est pas qualifié pour le second tour des législatives dans le Var.
Frederic DIDES/SIPA

8 Commentaires

  1. Je pense aussi qu’Israel va encore vivre des moments très difficiles, mais je lui souhaite de réussir à faire comprendre que ce pays n’est pas notre ennemi.au contraire, je connais bien les juifs que j’ai fréquentés au Congo EX BELGE;. J’avais une amie qui me disait qu’un Juif est armé pour se défendre et les muzz pour attaquer.. J’ajouterai aussi que les Juifs font tout pour vous faire évoluer . je suis belge, dont la réputation eet d’être envieux et démolisseurs. Je ne me sens pas belge du tout et je ne peux donc mas voter pour Eric Zenmour. Ici on le traite de raciste ! Je le trouve très cultivé et surtout intelligent. On l’a dénigré pour le déstabiliser Et en France on préfère les gens serviles qui votent et revotent pour le même psychopathe qui leur dit « je vous emmerderai jusqu’au bout ». Poutin disait d’eux que les Francais sont con comme des balais. Je ne suis pas pour Poutine, car tout jeune il faisait partie de la pègre et était délinquant.

  2. Si Zemmour a tout perdu c’est à cause des medias qui l’ont lynché durant plusieurs mois.
    Il a été trainé dans la boue et a subi les pires injures et accusations qui soient, c’était comme s’il y avait un concours de ceux qui seraient les plus odieux.
    Comme si cela ne suffisait pas, tout ce que la France comporte de bien-pensants l’ont traité de tous les noms d’oiseaux et l’ont calomnié sans interruption.
    Pour faire bonne mesure, pas un seul représentant Juif n’a dit un mot « gentil » sur lui, rien.
    Il a subi le même lynchage médiatique qui a coûté à TRUMP sa réélection, et qui a laissé la place à Joe la marionnette ventriloque qui se pisse dessus et qui lit des bouts de papier écrits par l’ordure Obama et sa clique qui tirent ses ficelles.
    Les medias ne sont plus le contre-pouvoir, ils sont devenus le pouvoir !!!
    Comment comprendre qu’un candidat qui a attiré des dizaines de milliers de fans complètement survoltés et chaleureux, n’ait pas réussi à obtenir la moindre place ???

    • Bonjour Damran,

      Beaucoup de médias traditionnels appartiennent à des milliardaires dont la plupart ont des relations amicales avec des politiciens ainsi que certains journalistes TV, radios qui sont même mariés avec eux.

      Il y a collusion entre le monde médiatique et le monde politique; par conséquent, plus d’indépendance. De-plus, toutes ces chaînes d’infos sont financées entre autre par la pub donc il faut faire attention de ne pas contrarier les annonceurs par des infos qui pourraient déplaire à ces derniers.

      Pour finir, effectivement, tout ce monde médiatique est dirigé par des bien-pensants. Ce qui laisse peu de place à certains individus d’exprimer leurs opinions, de proclamer certaines vérités qui dérangent.

      On vit de plus en plus dans un monde de mensonges et de séduction, et cela demande beaucoup de discernement !

      • Bonjour Marco,
        J’aurai aimé vous offrir un verre pour pouvoir discuter avec vous des « dérives » que vous soulevez à juste titre.
        Parmi les fauteurs de troubles, comment ne pas citer l’Agence France Poubelle qui arrose la totalité des médias francophones de ses infaux qui sont reprises telles quelles en échange de subventions qui leur permettent de survivre ?
        Ce sont bien les Roquets d’Orsay qui rédigent les saloperies qui sont reprises par les torchonistes aux ordres qui les publient.
        Il existe une source de haine viscérale d’Israël diffusée par Al Jazeera qui arrose les banlieues où elle est très largement suivie par une population musulmane qui s’abreuve de ces saloperies haineuses.
        Cette chaîne appartient au Qatar qui maintient la France sous perfusion financière, et personne parmi nos courageux dirigeants n’osera lui demander un peu de modération dans ses diffusions.
        Enfin, comment imaginer qu’une poignée de gauchistes a le contrôle absolu de l’information en France, sans que personne, en dehors de Zemmour et d’autres courageux observateurs, ne les dénoncent ???
        BDS semblait hors d’état de nuire, mais voilà que cette organisation terroriste relève la tête et reprend le contrôle de sa lutte contre Israël.
        Pourtant, Israël devait confier au Mossad le soin de s’occuper de ces ordures qui devraient être mises hors d’état de nuire….
        Shavouah Tov !

        • Merci pour cette invitation, Damran, c’est gentil.

          Vous avez raison à propos de l’AFP et personnellement, cela fait un p’tit moment que je ne lis plus leurs dépêches, ni ne regarde les journaux télévisés car ils parlent tous d’une seule voix, c’est-à-dire qu’ils parlent des mêmes choses pour dire les mêmes choses. Il n’y a plus de diversité au niveau des infos, ni objectivité, ni vérité mais au contraire; uniformisation de l’information et surtout mensonges. C’est pour cela que je me tourne vers les sites d’infos alternatifs.

          La seule émission que je regarde  » régulièrement  » c’est celle de Christine Kelly. Ils ont tendance à traiter de sujets qu’on évoque peu dans les médias avec un certain courage, objectivité et humour.

          Concernant Israël, je crains que vous n’ayez raison et je crains que cela ne s’arrange pas dans l’avenir. Je ne vous cache pas que ce pays va vivre des moments difficiles; c’est une nation qui est en train de connaître les douleurs de l’enfantement. Mes paroles sont sans doute énigmatiques mais permettez-moi, cher Damran, de ne pas en dire d’avantage.

          Je vous souhaite également une bonne semaine,

    • Bien exprimé M ZEmmour est le plus clairvoyant de ceux qui se sont présentés à la présidentielle .Espérons pour les européennes……………..;

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.