« Enrico Macias, l’inattendu », les anecdotes cocasses (vidéo)

Kendji Girac : comment il draguait grâce aux chansons d’Enrico Macias

Bercé par les chansons d’Enrico Macias, Kendji Girac s’est souvent emparé de sa guitare pour les interpréter et séduire les jeunes femmes sur la plage. Une anecdote cocasse qu’a partagé le chanteur de 25 ans dans le documentaire « Enrico Macias, l’inattendu », diffusé ce lundi 27 décembre sur France 3.

S’il a un succès fou avec la gent féminine, Kendji Girac le doit certainement à Enrico Macias. Avant de charmer ses fans avec ses airs de guitare et son charme andalou, le chanteur de 25 ans remportait déjà tous les suffrages sur les plages du Sud. Prêt à tout pour s’attirer les faveurs des jeunes femmes, le gagnant de la troisième saison de The Voice n’hésitait pas à reprendre les grands titres d’Enrico Macias pour les faire chavirer. Bercé tout au long de son enfance par les chansons de l’artiste de 83 ans, l’interprète de Gitano les a reprises pour devenir le tombeur de ses dames, comme il l’avoue dans le documentaire « Enrico Macias, l’inattendu », diffusé ce lundi 27 décembre sur France 3. « J’ai appris à les connaître et je les ai souvent jouées avec ma guitare quand je commençais à jouer sur la plage. Je dragouillais même avec les chansons d’Enrico. Je regardais les filles droit dans les yeux et je leur chantais ‘Toi tu m’as donné ton sourire de femme, des larmes sucrées que je n’oublie pas’ et parfois il y en avait qui succombé aux belles paroles de cette chanson », confie-t-il face à la caméra avec un sourire charmeur.

Il était alors impossible pour ces deux artistes de ne pas se retrouver un jour sur scène. En 2019, Enrico Macias l’invite à l’Olympia où il a débuté 55 ans plus tôt avec sa chanson des déracinés devenue culte « Adieu mon pays ». Un souvenir qui restera à jamais graver dans la mémoire du père de la petite Eva Alba, inspiré par le chanteur aux origines algériennes. « Quand je chante cette chanson, j’ai l’impression qu’elle me ressemble. Je me sens comme ce voyageur qui est parti de très loin et qui a atterri en France depuis des centaines d’années. L’histoire est magnifique », avoue-t-il la voix chargée d’admiration pour Enrico Macias.

 

Kendji Girac et Enrico Macias ont partagé la scène de l’Olympia, lors du concert des 80 ans de l’interprète de « L’Oriental », à Paris, le 9 février 2019.

Enrico Macias fan numéro 1 de Kendji

Malgré leurs cinquante-huit ans d’écart, Kendji Girac et Enrico Macias ont su créer une tendre complicité. Alors que le protégé de Florent Pagny n’a pu cacher son admiration pour le chanteur octogénaire, ce dernier n’a pas tari d’éloges au sujet du jeune artiste. « Je me retrouve en lui. Il suscite le même engouement que je provoquais à mes débuts », a confié Enrico Macias dans les colonnes de Télé Star le lundi 20 décembre.

En plus de reconnaître tout le talent du chanteur, Enrico Macias a remarqué que Kendji avait un véritable « respect des anciens ». « Il a le respect des anciens comme j’avais du respect pour Charles Aznavour quand j’ai débuté », a observé le chanteur. Fan absolu d’Enrico Macias, Kendji Girac rêve certainement d’avoir la même carrière que le chanteur qui continue de réunir les foules à 83 ans.

Solenne Rivet | lun. 27 décembre 2021 à 21h45  www.gala.fr
Kendji Girac et Enrico Macias ont partagé la scène de l’Olympia, lors du concert des 80 ans de l’interprète de « L’Oriental », à Paris, le 9 février 2019. © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.