Condamnée pour avoir lancé « Heil Hitler » et fait un salut nazi à une famille juive à Deuil-la-Barre

Jugée pour injures antisémites et apologie de crime contre l’humanité, une femme de 58 ans a été condamnée à un an de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Pontoise,

Elle s’en était prise à une famille de la communauté juive à Deuil-la-Barre (Val-d’Oise). Au volant de sa voiture, elle leur avait crié « Heil Hitler », des propos accompagnés du salut nazi. Jugée pour injures antisémites et apologie de crime contre l’humanité, une femme de 58 ans a été condamnée à un an de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Pontoise, mardi 26 octobre 2021.

« Vous êtes la honte de la France »

Les faits se sont produits le samedi 21 août dernier. Alors qu’elle quitte le marché de Deuil-la-Barre après avoir eu un différend avec des commerçants, l’automobiliste croise une famille juive revenant de la synagogue d’Enghien-les-Bains, les hommes ayant gardé leur kippa sur la tête. Sans raison, elle sort son bras gauche tendu par la fenêtre puis lance à une dizaine de reprises « Heil Hitler ».

Selon les propos tenus par Jonathan, 33 ans, l’une des victimes, dans sans plainte, la quinquagénaire leur aurait également lancé : « vous les juifs, vous êtes la honte de la France ».

« Geste de contestation »

Grâce au signalement de la conductrice donné par Jonathan, mais également au numéro de la plaque d’immatriculation du véhicule que son frère avait relevé, les policiers ont pu identifier l’auteure des injures.

Domiciliée à Enghien-les-Bains, elle a reconnu avoir fait le salut nazi, « un geste de contestation », a-t-elle expliqué face au tribunal rapporte Le Parisien, qui avait été filmé par les caméras de vidéosurveillance de la ville.

La prévenue a toutefois nié les injures antisémites, assurant n’avoir « aucun ressentiment contre les personnes juives », poursuit le quotidien.

Des explications qui n’ont pas convaincu le tribunal. La quinquagénaire a été condamnée à un an de prison avec sursis. Elle devra également indemniser les quatre victimes à hauteur de 1 000 € chacune.

Une somme également versée au BNVCA, le bureau national de vigilance contre l’antisémitisme. L’Union des communautés juives du Val-d’Oise a également obtenu 1 € symbolique.

Par Thomas Hoffmann Publié le 28 Oct 21 à 19:44 La Gazette du Val d’Oise

Les faits se sont déroulés au moment où la famille rentrait de la synagogue d’Enghien-les-Bains. (©Google street view)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.