Benyamin Netanyahou au président de Yamina, Naftali Bennett: engagez-vous pour un gouvernement sans le président du parti Yesh Atid, Yaïr Lapid.

Le Premier ministre a tweeté une demande du président du parti de droite Yamina de s’engager à ne pas siéger dans un gouvernement dans lequel il y aurait une rotation

  • Netanyahou a promis d’appliquer un plan pour stimuler l’économie et a déclaré:

« Je vais mettre en place un large gouvernement de droite ».

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a appelé aujourd’hui le président de Yamina, Naftali Bennett, à s’engager pour un gouvernement sans le président du parti Yesh Atid, Yaïr Lapid, dans aucune fonction, et sans rotation.

Dans une courte vidéo publiée par le Premier ministre sur sa page Twitter, il a déclaré:

« Le PDG de Pfizer dit que je suis obsédé par les vaccins. Il a raison. Mais je suis aussi obsédé par notre économie. J’ai un plan drastique pour booster l’économie. Mais je ne peux même pas lancer sa première partie à cause de la rotation.

«Je promets donc que je formerai un large gouvernement de droite sans rotation et certainement sans Yaïr Lapid. Maintenant, c’est au tour de Naftali Bennett, de s’engager pour un gouvernement sans Lapid, et sans rotation.

«Engagez-vous,» dit-il à Bennett en souriant.

Bennett a répondu aux appels du Premier ministre lors de la conférence du journal de Jérusalem Sheva et a déclaré:

« Lors du voyage pour arriver ici, j’ai entendu à la radio que Netanyahou exigeait un engagement de ma part avant les élections sur quelque chose. Netanyahou exige un engagement, une promesse avant les élections. C’est le même Netanyahou qui a juré à plusieurs reprises, juste avant les élections, «Nous allons imposer la souveraineté sur la Judée et la Samarie».

Naftali Bennett, président du parti de droite Yamina.

Bennett a poursuivi:

« C’est le même Netanyahou qui a juré et juré de constituer un gouvernement de droite dans son intégralité; il a finalement opté pour l’Union nationale et a expulsé les formations à sa droite en préférant choisir Ehoud Barak.

C’est le même Netanyahou qui a dit:

« Nous allons fonctionner sans astuces et sans combine », et au moment où il aura terminé la phrase, il avait déjà rompu la coalition juste avant la rotation avec Benny Gantz ».

«Je dois donc dire qu’entendre le mot engagement de Netanyahou, c’est un peu comme jouer dans un orchestre sans tambour ni trompette».

 »Mes amis, je vous le dis, ce que je promets: je m’engage à former ici un gouvernement de droite qui se soucie des citoyens, qui se soucie des citoyens, pas un gouvernement de ministres qui travaillent jour et nuit pour transformer le ministère du transport dans une machine infernale au lieu d’empêcher toutes les mutations d’entrer dans l’aéroport Ben Gourion. Pas un gouvernement d’un ministre des Transports qui dit que quiconque ne vote pas pour son parti déteste l’etre humain ».

JForum ‒ Israel Hayom

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.