Elections 2021: résultats définitifs (sans les enveloppes-doubles)

La commission centrale électorale a publié mercredi soir la répartition des sièges à la Knesset après dépouillement de tous les bulletins, à l’exception des 450.000 enveloppes-doubles dont le comptage a débuté dans la journée :

Likoud : 30

Yesh Atid : 17

Shass : 9

Bleu-Blanc : 8

Yamina : 7

Parti travailliste : 7

Yahadout Hatorah : 7

Israël Beiteinou : 7

Hatziyonout Hadatit : 6

Liste arabe : 6

Tikva ‘Hadasha : 6

Meretz : 5

Ra’am : 5

Bloc Netanyahou (avec Yamina) : 59, Bloc anti-Netanyahou : 56; Ra’am : 5

Dans le but d’éviter de nouvelles élections, le Likoud a contacté Gideon Saar par divers canaux afin de de lui proposer de le rejoindre pour former un gouvernement, mais le président de Tikva ‘Hadasha a repoussé la proposition, comme il l’avait déjà annoncé mardi soir lors de son intervention.

Par ailleurs, le Itamar Ben Gvir (Hatziyonout Hadatit) a exclu de siéger avec Mansour Abbas : « je ne siègerai pas à côté d’un homme qui soutient le Hamas et qualifie les assassins de Juifs de ‘combattants de la liberté’ », a dit le nouveau député.

Photo Flash 90

Une mini-révolution dans le vote orthodoxe

Le parti sioniste-religieux de Betzalel Smotritch a été l’une des surprises de cette élection. L’une des raisons de ce succès aura été l’afflux de voix en provenance d’électeurs orthodoxes, souvent des jeunes, qui ont « franchi le rubicond » et n’ont pas suivi la discipline de vote de mise dans la rue orthodoxe. Dans les dernières semaines, Betzalel Smotritch avait fait campagne en direction de la population orthodoxe, provoquant la colère et des contre-feux de la part des responsables de Yahadout Hatorah, mais en vain : le dépouillement indique que le parti Hatziyonout Hadatit a obtenu des scores très honorables dans les quartiers orthodoxes.

A Bené Beraq, par exemple, le parti sioniste arrive en 3e position avec 4,5% des voix, et à Jérusalem, il arrive en 4e position, devant Yamina. Dans des villes a majorité ‘hassidique comme Beitar Illit ou El’ad, il atteint les 10%, et il obtient une victoire très symbolique à Kfar ‘Habad en devançant tous les autres partis.

A la vue de ces chiffres, Betzalel Smotritch a déclaré : « Nous avons réussi à amener une grande unité, entre le sionisme-religieux et le monde ‘haredi. Ce succès est le résultat de notre volonté de relier. Nous espérons que le résultat final indiquera une majorité pour le camp national.

Outre la campagne menée par Betzalel Smotritch, ce changement de comportement électoral d’une frange de la population orthodoxe pourrait également être l’une des conséquences du Corona, avec une perte d’autorité de certains guides spirituels orthodoxes sur leurs « ouailles », et notamment les jeunes.

Photo Noam Revkin Fenton / Flash 90

La loi qui mettrait Netanyahu hors du jeu: le scénario qui menace le Premier ministre

Dans le cas où le bloc des opposants à Netanyahu remporterait une majorité de 61 à la Knesset, la plus grande menace pour Netanyahu serait la promotion d’une loi qui empêchera un accusé de servir en tant que Premier ministre.

 Sur le chemin, les mêmes partis devront remplacer le président de la Knesset – une décision qui est tombée dans la précédente Knesset.

Le décompte des voix est avancé, indiquant une possible majorité pour les opposants au Premier ministre Benjamin Netanyahu. L’un des scénarios qui peuvent se concrétiser est une majorité de 61 sièges pour ceux qui veulent mettre fin au règne de Netanyahu contre 59 sièges pour le bloc adverse. Un tel résultat donne une majorité aux opposants à la Knesset, et inclut un scénario qui menace Netanyahu.

Dans une telle situation, la menace qui pèse sur Netanyahu n’est pas la formation d’un gouvernement sans le Likoud – une initiative dont les chances ne sont pas grandes – mais les dirigeants du parti mèneront un mouvement pour remplacer le président de la Knesset par des actes d’accusation.

Yaki Adamkar. Reuben Castro

2 Commentaires

  1. et pourquoi il irait en prison , pour des cigares, du champagne , ou parait-il des diamants !! ils sont où , ces diamants ?
    A t-il été jugé coupable et dû rendre ces cadeaux ? je n’ai jamais entendu le procès , pourrait-on le voir , le consulter , ne serait-ce que le résumé !

  2. 1) Votre décompte est faux. Le définitif attribue :
    – 18 sièges à Yesh Atid
    – 6 à Meretz
    – 4 aux amis islamistes de Bibi, Raam
    Tout cela pour embobiner el lecteur et lui dissimuler que Netanyahoiu n’a pas de majorité sans les alliés du Hamas à la Knesseth.
    Voilà à quoi en sont réduits les Bibidolâtres devenus des Bibistériques. Tout faire pour soutenir à bout de bras un corrompu-corrupteur qui, pour s’éviter la prison est capable d’inviter le diable à la table de Pessah.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.