E. Barak pris en flag entrant chez Jeff Epstein

2
780

Avertissement JForum : il s’agit ici, de ce qu’on appelle généralement “politique sale” : le fait de ressortir une affaire ou pseudo-affaire, où la nature des accointances réelles ne peut effleurer que le soupçon et ne laisse, en définitive, aucune certitude. Exemple : Barak peut s’être rendu pour affaires chez Epstein, alors que, par ailleurs, ou dans une autre arrière-cour, Epstein recevaient des “amies” (qui, a priori, ici, ne sont pas “mineures”). Autre possibilité, liée à l’existence d’un “carnet noir”, permettant à Epstein de “tout déballer” en cas de problèmes personnels : celui-ci s’est ingénié à piéger des partenaires en affaires, de façon à “ressortir des noms et des photos”, le jour où il tomberait. Les possibilités sont donc multiples et relèvent de l’adage : être au mauvais endroit au mauvais moment. Fautes de preuves : nous ne jugerons pas. Nous constatons juste qu’au moment même où Barak fait son entrée dans la course à l’élection du 17 septembre, pour y jouer les “Monsieur Propre” contre Netanyahu, incriminé dans une série d’affaires dites de “corruption”, les photos du DailyMail paraissent comme une planche de salut pour Bibi et un sérieux bâton dans les roues de Barak triomphaliste. A qui profite le “crime”? Nous dirons à tous les autres outsiders, sauf les deux suspects, à tort ou à raison…

Tout ceci nous éloigne, évidemment, des débats de fond sur : l’Iran, les territoires, Gaza, son périmètre, l’économie, les redistributions, le logement, le coût de la vie et ainsi de suite… 

On voit Ehud Barak, homme politique israélien marié, cacher son visage en pénétrant dans la maison en ville de Jeffrey Epstein, tandis qu’une foule de jeunes beautés ont également été aperçues se rendant au même manoir. Malgré ses déclarations, arguant qu’il n’a jamais fréquenté le pédophile et ses filles.

  • Sur des photos obtenues par DailyMail.com, on voit Ehud Barak cacher son visage alors qu’il entrait dans le manoir de Jeffrey Epstein à Manhattan en janvier 2016.
  • L’ancien Premier ministre israélien, âgé de 77 ans, entretient depuis longtemps des liens commerciaux avec Epstein, un fait que l’équipe du Premier ministre Benjamin Netanyahu tente maintenant d’exploiter,à la lumière des accusations portant sur Epstein. 
  • Barak portait un cache-nez de style camouflage qu’il a placé haut sur son visage presque jusqu’à ses lunettes et plus tard, il l’a porté comme un chapeau
  • Barak a admis que ses photos étaient de lui, justifiant le port de ses vêtements bizarres à cause du froid régnant en janvier à New-York, mais il affirme n’avoir “jamais rencontré Epstein en compagnie de femmes ou de jeunes filles”.
  • Cependant, une foule de jeunes femmes ont également été aperçues, en train de se rendre dans la maison somptueuse du multimillionnaire le jour même où Barak s’y est lui-même rendu. 
  • Epstein, 66 ans, a été arrêté la semaine dernière et inculpé de trafic à des fins sexuelles et de complot de trafic humain de mineures à des fins sexuelles

L’enquête progresse toujours sur les présumés actes pédophiles de Jeffrey Epstein. Mais elle menace maintenant de faire dérailler les élections israéliennes puisque le DailyMail.com a obtenu des images exclusives de l’un des principaux adversaires de Benjamin Netanyahu, se cachant le visage alors qu’il pénétrait dans la maison en ville du délinquant sexuel condamné, à Manhattan.

Une foule de jeunes femmes ont également été aperçues, en train de se rendre dans la somptueuse maison de sept étages du multimillionnaire, le même jour où Ehud Barak a été pris en photo au même endroit.

Barak, un ancien Premier ministre israélien qui tente maintenant de faire son grand retour dans la vie politique israélienne, entretient depuis longtemps des liens commerciaux avec Epstein, fait que l’équipe de Netanyahu tente maintenant d’exploiter, afin de relativiser les charges pesant contre l’actuel Premier Ministre, en mouillant un prédécesseur (Barak).

Et les images obtenues par DailyMail.com ne manqueront pas d’attiser les flammes de la controverse, car Barak affirme qu’il “n’a jamais rencontré Epstein en compagnie de femmes ou de jeunes filles”.

Les photographies ont été prises en janvier 2016 après le retour à New York d’un voyage à l’étranger effectué par Epstein, aujourd’hui âgé de 66 ans.

Quelques heures plus tard, au moins quatre jeunes femmes s’étaient rendues à la maison que le gouvernement fédéral a voulu saisir dans le cadre de son nouveau procès contre le financier.

L’ancien Premier ministre a annoncé son retour à la vie politique en tant que dirigeant d’un nouveau parti (Israel Democratie) aux prochaines élections nationales en Israël, en déclarant qu’il était temps de mettre fin à la «direction corrompue de Benjamin Netanyahu». La coïncidence tombe donc au plus mal.

Barak a admis que les images proviennent bien de lui, attribuant à son costume bizarre au froid sévissant à New York, mais, âgé de 77 ans et affirme qu’il “n’a jamais rencontré Epstein en compagnie de femmes ou de jeunes filles”.

'It' girls: Susan 'Sue' Hamblin was one of the first spotted at the home. The petite blonde studied at Parsons School of Design

This young woman was spotted at the home and later jetted off with Epstein in his private plane

Pictured: ‘It’ girls Susan ‘Sue’ Hamblin (haut) aperçue entrant dans la même maison, ainsi qu’une autre jeune fille non-identifiée (bas)

Chef Jennifer Kalin (pictured) was seen arriving at the sprawling pad
Russian-born model Svetlana Pozhidaeva

Photographiée : Chef Jennifer Kalin (haut) ainsi que la modèle-mannequin née en Russie Svetlana Pozhidaeva (bas)

The photographs were taken in January 2016 after Epstein, now 66, (pictured in January 2016) had returned to New York after an overseas trip. The wealthy financier is currently locked up in Manhattan as he waits for a judge to announce whether he should be released on bail. He has been charged with sex trafficking and conspiracy to traffic minors for sex
Le riche financier est actuellement emprisonné à Manhattan dans l’attente de la sentence d’un juge qui lui dira s’il doit ou non être libéré sous caution. Il a été accusé de trafic sexuel et de complot de trafic de mineurs à des fins sexuelles.
Le challenger de Netanyahu, Ehud Barak, aperçu chez Epstein

DailyMail.com a rapporté à l’époque que ces femmes comprenaient des amis de longue date d’Epstein, Sue Hamblin et Jennifer Kalin, ainsi que la mannequin russe Lana Pozhidaeva.

Une quatrième femme, non identifiée, a rejoint Epstein lors d’un voyage à l’aéroport de Teterborough dans le New Jersey, où Epstein conserve son avion et où il a été arrêté sur le tarmac le 6 juillet après son arrivée de France.

À l’époque, l’identité de l’homme vu avec son propre agent de sécurité se rendant au manoir d’Epstein, situé au 71e rue est, n’était pas claire. Maintenant, DailyMail.com a confirmé qu’il s’agissait de Barak.

Par ailleurs, il a admis au Daily Beast qu’il s’agissait bien de lui, mais a déclaré que sa visite était innocente. «J’étais là-bas, pour déjeuner ou bavarder, rien d’autre. Et alors?’

«Je n’ai jamais assisté à une fête avec lui. Je n’ai jamais rencontré Epstein en compagnie de femmes ou de jeunes filles.

Barak, maintenant âgé de 77 ans, portait une écharpe de camouflage qu’il a mise haut sur son visage presque jusqu’à ses lunettes lorsqu’il est entré dans le manoir East 77th Street. Quand il est sorti plus d’une heure plus tard, il le portait sur la tête.

Il a confié au Daily Beast qu’il devait supporter le climat de janvier à New York. «Il faisait si froid que le Moyen-Oriental a dû mettre un chapeau.

Lorsque Barak est sorti plus d’une heure plus tard, il portait le cache-cou comme un chapeau. Le nom et les numéros de contact de Barak figuraient parmi la cinquantaine cernés dans le «petit livre noir» d’Epstein, publié par Gawker en 2015.

Barak, Premier ministre israélien de 1999 à 2001, puis ministre de la Défense de 2007 à 2013, a été perçu comme une chance réelle de mettre fin au règne de 10 ans de Netanyahu à la barre de la politique israélienne.

 

Barak, Premier ministre israélien de 1999 à 2001, puis ministre de la Défense de 2007 à 2013, est perçu comme une chance réelle de mettre fin au règne de + de 10 ans de Netanyahu au gouvernail de la politique israélienne.

Selon le journal israélien Haaretz Epstein, il a investi des millions de dollars dans la société Barby, Carbyne, qui développe un logiciel de géolocalisation pour les services d'urgence.

 

Selon le journal israélien Haaretz, Epstein a investi des millions de dollars dans la société Barby, Carbyne, de Barak, qui développe un logiciel de géolocalisation pour les services d’urgence.

Il a également déclaré s’être rendu à Little St. James, l’île privée d’Epstein dans les îles Vierges américaines, en reconnaissant que c’était après des révélations qu’Epstein l’utilisait pour des relations sexuelles avec des mineures. De nouveau, il a déclaré qu’il n’avait participé à aucune fête ni rencontré de filles là-bas.

Le nom et les coordonnées de Barak apparaissaient parmi la cinquantaine figurant dans le «petit livre noir» d’Epstein, publié par  Gawker en 2015. Parmi les autres noms cités figuraient plusieurs victimes de ses alliances visant à couvrir ses activités pédophiles,  comme Donald Trump, Courtney Love et son avocat Alan Dershowitz.

Les détails relatifs à l’ancien président Bill Clinton et au prince britannique Andrew ont été inclus mais n’ont pas été mis en lumière.

Le mois dernier, Barak a annoncé la formation d’un nouveau parti pour lutter contre les élections centrées sur des personnalités comme Netanyahu, et prévues pour le 17 septembre, après l’annulation du scrutin précédent.

Ce week-end, Barak a écrit sur Facebook qu’il tentait de rompre ses relations commerciales avec Epstein. «Depuis près de cinq ans, une société associée à Epstein est un investisseur passif dans une société légalement enregistrée en Israël et sous mon contrôle», a-t-il écrit.

«Tous les investisseurs de ce partenariat sont liés par le même contrat commercial. Dès que les accusations actuelles relatives à Epstein ont été connues, j’ai demandé à mes avocats d’examiner les options dont nous disposions pour expulser de ce partenariat la société associée à Epstein. ‘

Barak, Premier ministre israélien de 1999 à 2001, puis ministre de la Défense de 2007 à 2013, a été perçu comme une chance réelle de mettre fin au règne de 10 ans de Netanyahu à la barre de la politique israélienne. Sur la photo: Netanyahu avec Barak en 2012

Sur la photo: Barak et son épouse Nili Priel le 31 décembre 2018. Au cours du week-end, Barak a déclaré à la version israélienne de Meet the Press qu'il ne savait pas que les accusations d'Epstein concernaient des filles mineures.

 

Sur la photo: Barak et son épouse Nili Priel le 31 décembre 2018. Au cours du week-end, Barak a déclaré à la version israélienne de Meet the Press qu’il ne savait pas que les accusations d’Epstein concernaient des filles mineures.

Carbyne a également reçu 2,5 millions de dollars de l’ancien ami proche d’Epstein, le patron de Victoria’s Secret, Les Wexner, a  rapporté le Miami Herald. Wexner a acheté le manoir d’Epstein pour un montant record de 13,2 millions de dollars en 1989, mais n’y a jamais emménagé.

La propriété a été transférée à Epstein en 2011. La maison est maintenant évaluée à environ 77 millions de dollars. Wexner dit qu’il a rompu ses liens avec Epstein il y a environ 10 ans.

Barak croyait qu’ “Il avait purgé sa peine pour avoir sollicité la prostitution – l’acte d’accusation ne disait pas que les victimes étaient mineures”, a-t-il déclaré.

Les procureurs prétendent qu'Epstein avait un faux passeport saoudien avec sa photo dans un coffre-fort dans sa maison, aux côtés de centaines de photographies nues de femmes et de filles, de "tas d'argent" et de "dizaines de diamants"

 

Les procureurs prétendent qu’Epstein avait un faux passeport saoudien avec sa photo dans un coffre-fort de sa maison, aux côtés de centaines de photographies de femmes et de filles nues, de “tas d’argent” et de “dizaines de diamants”

“Le système américain lui-même ne l’a pas étiqueté comme une persona non grata“, a ajouté Barak. “Le secrétaire qui vient de démissionner de l’administration Trump était le procureur et il a dit qu’il avait été négligent – alors vous vous attendez à ce que je remarque [quelque chose qui cloche]?” a-t-il ajouté, se référant à Alex Acosta, démissionnaire de la semaine dernière en tant que secrétaire.

Le Likoud, parti de droite de Netanyahu, a déjà appelé à une enquête criminelle sur les liens entre Barak et Epstein. Le Premier ministre a tweeté qu’il devrait enquêter “immédiatement”.

Epstein est actuellement emprisonné au Metropolitan Correctional Center de Manhattan alors qu’il attend qu’un juge lui annonce s’il doit être libéré sous caution. Il a été accusé de trafic sexuel et de complot de trafic de mineurs à des fins sexuelles.

Son avocat a déclaré lundi au juge Richard Berman qu’il était prêt à verser une caution de 100 millions de dollars, mais les procureurs lui ont dit qu’il devrait rester en détention jusqu’à la fin de son procès, leur dossier étant “déjà nettement plus fort et se renforçant chaque jour”.

Il a précisé que plusieurs femmes s’étaient manifestées après la mise en accusation d’Epstein et que les procureurs tentent maintenant de corroborer leurs accusations.

Deux victimes présumées, Courtney Wild et Anna Farmer, ont déclaré au juge Berman qu’Epstein ne devrait pas être libéré sous caution. «Jeffrey Epstein m’a agressé sexuellement à l’âge de 14 ans», a déclaré Wild. «Il est effrayant de marcher dans la rue, en sachant qu’un tel homme s’y balade”.

Farmer a déclaré: “J’avais 16 ans quand j’ai eu le malheur de rencontrer M. Epstein ici à New York.” Elle n’a donné aucun détail autre que dire qu’il avait eu un comportement «inapproprié» avec elle.

dailymail.co.uk

2 COMMENTS

  1. Qu’on foute la paix à BIBI et qu’on le laisse bosser .

    Et que les donneurs de leçons balayent devant leur porte .

    Franchement Israël pourrait bien se passer de toutes ces conneries .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.