Dupont-Aignan demande à Cazeneuve d’interdire le congrès de l’UOIF

Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne.

LE SCAN POLITIQUE – Prévu pour le 7 février à Lille, le congrès de l’Union des organisations islamiques de France a suscité l’indignation de Nicolas Dupont-Aignan. Dans son collimateur, certains invités à la réputation sulfureuse.

C’est par un communiqué que le président de Debout la France crie au scandale. Ce lundi, Nicolas Dupont-Aignan demande à l’État d’intervenir pour interdire le congrès de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), prévu pour le 7 février à Lille. Un congrès où doivent être représentées quelque 250 associations musulmanes, et où s’exprimeront des invités que le député de l’Essonne juge «dangereux»

Parmi ces invités, «certains prônent des convictions en total désaccord avec les valeurs de la République», d’après l’ancien candidat à l’élection présidentielle. Dans son collimateur, des personnalités comme le théologien islamique syrien Mohamad Ratib Al-Nabulsi, membre des Frères musulmans et favorable à une application stricte de la charia, notamment vis-à-vis des apostats et des homosexuels. Ses déclarations, comme celles d’autres invités prévus au congrès, «déconsidèrent les Français musulmans qui pratiquent leur foi dans le respect de nos lois», écrit Nicolas Dupont-Aignan. Également au programme de l’événement, l’islamologue Tariq Ramadan ou encore Nabil Ennasri, auteur proche des Frères musulmans.

«Quelques semaines seulement après les attentats de Paris, laisser de dangereux prédicateurs s’adresser de cette façon à des jeunes Français en quête de sens et d’identité est une véritable menace pour la sécurité du pays», poursuit l’élu francilien dans son communiqué. «Soit l’UOIF déprogramme ses intervenant qui prêchent la haine, soit la République devra prendre ses responsabilités et interdire cette manifestation», assène-t-il en demandant l’intervention du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Ce n’est pas la première fois qu’un politique exige des mesures drastiques à l’égard de l’UOIF. En 2012, en pleine campagne présidentielle, Marine Le Pen avait demandé la dissolution pure et simple de l’organisme.

4 Commentaires

  1. encore une contradiction supplémentaire de ce gouvernement français qui dit lutter contre l’antisémitisme, contre le terrorisme , et qui est prêt a laisser des islamistes prêcher sur le territoire Français(est_ce que lille est encore français???) leur haine des juifs et de l’occident, qui soutiennent daech,
    ouvertement ou plus hypocrytement,
    la France accepte tout pourvu qu’on leur achète quelques rafales, airbus et compagnie,
    regardez l’iran, qui veut un genocide pour israel; les patrons français courent là-bas pour leur buisseness(citroén, Renault, etc..)avec les encouragements des gouvernants français.
    les droits de l’homme??? tout le monde s’en fou, le fric rien que le fric,
    plus d’honneur, plus d’ethique,plus de respect, un esprit nauséabonde rode dans les hautes sphère du pouvoir.
    le mensonge coule de leur bouche comme de l’eau.
    qui en France pour relever toutça??? je crains qu’il ne soit trop tard pour ce pays.
    est-ce que la France béni israel????? c’est là la question
    .sinon, vous connaissez la suite!
    dieu bénisse les bnei israel, et leur donne un cœur de chair.

  2. Ce politicien est aussi coupable que les autres pour avoir facilite l entree dans sont pays de millions d arabes .la collaboration est dans les genes de ses copains politiciens . La corruption est la norme .

    • Il va falloir se calmer, n’ayant jamais eu les rênes de quoi que ce soit, il n’est pas plus « coupable » que Jcg d’avoir ramené des « millions d’arabes ». C’est d’ailleurs un reproche qui est souvent fait aux Juifs par une certaine droite extrême. Pour le coup qu’on le prenne ou pas au sérieux, il a le mérite de déclencher la polémique sur cette vitrine légale des Frères Musulmans et d’y faire barrage. Et vous, vous faites quoi?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.