Dispute entre Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit sur TF1

2
1884

C’est une polémique sur les prénoms qui avait agité l’espace médiatique en septembre 2018 et qui a depuis été plusieurs fois ressortie.

Après Éric Zemmour en février devant les jeunes républicains, voici Gilbert Collard qui s’amuse à nouveau du prénom d’Hapsatou Sy, au lendemain du clash qui l’a opposé à Daniel Cohn-Bendit.

La querelle entre le colistier de Jordan Bardella aux européennes et Daniel Cohn-Bendit sur TF1 dimanche 26 mai, à l’occasion de la soirée électorale, a désespéré l’animatrice de C8 Hapsatou Sy.

Cette dernière l’a fait savoir dans un tweet qui n’a pas plu à l’avocat sulfureux. Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article, celui-ci lui a répondu avec une référence à une fameuse polémique qui avait éclaté dans l’émission de Thierry Ardisson “Salut les Terriens”.

Sur C8, huit mois auparavant, Éric Zemmour avait en effet suscité l’indignation en expliquant à la jeune femme d’origine franco-sénégalaise, chroniqueuse dans l’émission, que sa mère aurait dû l’appeler “Corinne”, en référence au calendrier chrétien. Un prénom d’origine grec qui avait lui même fait réagir.

le Le HuffPost

 

 

POLITIQUE – Fallait-il les inviter? La (courte) soirée électorale de TF1 de ce dimanche 26 mai pour ces élections européennes a été le théâtre d’une dispute d’une rare intensité entre Daniel Cohn-Bendit, soutien de la liste LREM-Modem, et le député du Rassemblement national Gilbert Collard.

Ce dernier, tout juste élu au Parlement européen et qui abandonnera donc son siège de député du Gard, n’a visiblement pas supporté de voir deux représentants de la majorité présidentielle sur le plateau de TF1.

Gilbert Collard réclamant le départ de Daniel Cohn-Bendit, le ton s’est rapidement enflammé entre les deux hommes, malgré les protestations vaines des journalistes.

“Ignoble ordure. Connard”, a crié l’ancien chef de file des écologistes. “Faux-cul. Sale traître”, lui a répondu le député du Rassemblement national dans un brouhaha souvent inaudible comme vous pouvez le voir dans notre montage ci-dessus.

“Coupez leur les micros, c’est insupportable”, a crié encore plus fort le journaliste Gilles Bouleau, déplorant que son plateau soit transformé en “tribunal”. Mais il lui a fallu encore plusieurs minutes avant d’obtenir un retour au calme.

Constatant que Daniel Cohn-Bendit restait sur le plateau, Gilbert Collard a prévenu qu’il donnait “ses derniers mots” avant de quitter le débat.

Et sa consoeur Anne-Claire Coudray de conclure en rendant l’antenne: “C’est la fin de cette émission spéciale, toutes nos excuses pour ces insultes que vous avez entendues sur ce plateau, merci beaucoup à ceux qui ont accepté de jouer le jeu démocratique et de débattre de ces résultats…” 

Un spectateur interloqué

Sur les réseaux sociaux, le nom de Gilbert Collard a été l’un des mots les plus tweetés de la soirée, mais pas seulement pour parler de lui.

L’un de spectateurs présents derrière le député du RN a beaucoup amusé par sa réaction profondément choquée à la suite des insultes lancées sur le plateau.

Le HuffPost

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.