Le parti Hatsionout Hadatite (Le Sionisme Religieux).

Le camp religieux et sioniste s’est scindé à cause de la coercition des vaccins

Dans une déclaration très controversée, le chef du nouveau parti «sioniste religieux», Bezalel Smotrich, s’est prononcé en faveur de permettre uniquement à ceux qui se sont fait vacciner de bénéficier de certains privilèges, notamment le retour au travail et la fréquentation des lieux publics.

Smotrich a déclaré à la radio nationale Reshet Bet: «Les vaccins peuvent certainement être forcés, il n’est même pas nécessaire que ce soit physiquement».

«Par exemple, nous pouvons conditionner l’entrée dans les lieux publics aux vaccinations. L’économie reviendra à sa routine normale pour les vaccinés uniquement. Ceux qui ne sont pas vaccinés se verront refuser l’entrée à l’école, au supermarché, au centre commercial, au cinéma, au théâtre, au bus.

De gauche à droite: Itamar Ben Gvir et Bezalel Smotrich

Sa déclaration a été accueillie avec beaucoup de critiques de la part de sa circonscription, qui sont pour la plupart des juifs israéliens de droite. Smotrich se présente avec le même bulletin de vote, pour la prochaine Knesset, que le chef du parti Otzma Yéhoudite, Itamar Ben Gvir, qui a fait alliance avec le parti de Smotrich pour augmenter leurs chances d’atteindre le seuil d’éligibilité après les élections israéliennes du 23 mars. Les 2 partis liés sont les seuls représentant le camp religieux de droite qui croit en l’affirmation de la souveraineté israélienne sur toute la Judée et la Samarie et pour que les forces de sécurité israéliennes adoptent une position plus ferme sur le terrorisme.

Ben Gvir, bien que favorable aux vaccins, est contre le fait de forcer les gens à les prendre. Il a répondu aux affirmations de Smotrich en disant:

«Comme le souligne Bezalel, nous ne sommes qu’un bloc technique, ses positions ne me lient pas. Je pense que c’est bien et juste de se faire vacciner. J’espère que c’est le moyen de vaincre la pandémie. Mais je suis contre la coercition et contre telle ou telle sanction. La force ne fait rien et, à mon avis, exiger un vaccin n’est ni juste ni légal».

Itamar Ben Gvir, chef du parti Otzma Yéhoudite (Puissance Juive).

Eliezer Zis JForum inspiré de Infos Israel-news

1 COMMENTAIRE

  1. « Ceux qui ne sont pas vaccinés se verront refuser l’entrée à l’école, au supermarché, au centre commercial, au cinéma, au théâtre, au bus. »
    Belle exemple de ségrégation ou d’aparted à la face du monde .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.