Des vies brisées: Eitam s’était fiancé, il y a moins d’un mois

Attentat de Tel Aviv: une troisième victime

Hospitalisé hier après avoir été grièvement blessé, les médecins ont tout fait pour tenter de le stabiliser. Malheureusement, il est décédé cet après-midi.

Habitant de Guivat Shmouel, il était un grand sportif, il faisait partie de la délégation olympique de kayak et enseignait ce sport aux jeunes.

Peut être une image de 1 personne

En 2016, il était l’entraîneur de l’athlète paralympique d’origine française, Pascale Berkovitch.

Elle s’est rendue ce matin à l’hôpital et avant l’annonce du décès de son entraîneur, elle a déclaré à la presse:  »C’est une sensation surréaliste, la sensation qu’une pareille chose ne peut pas arriver, c’est inconcevable. Même en étant sur place, on ne peut pas y croire. A mon grand regret, c’est la réalité et c’est tellement triste. Notre chance c’est que nous sommes tous ensemble, la famille et les amis et aux urgences tout le monde nous entoure’.

Que son souvenir soit béni.

Photo: Famille

Eitam s’est fiancé à Pourim, il y a moins d’un mois : Funérailles au lieu d’un mariage !

Eitam Magini, 27 ans qui a été tué hier soir (jeudi) dans un attentat terroriste à Tel Aviv avec son ami Tomer Morad. Il a proposé le mariage à sa petite amie Ayala à Pourim il y a moins d’un mois.

La demande en mariage a eu lieu à la plage d’Herzliya, où se tenait leur premier rendez-vous. Ils se sont envolés immédiatement après pour Rome et à leur retour, ils ont commencé à planifier le mariage.

Son grand-père Hagai a éclaté en sanglots lorsqu’il a déclaré: « Il voulait me consulter au sujet des invités, il m’a dit  » c’est pas pressé « . Il était un enfant pas comme les autres. Il y a seulement environ un mois, à Pourim, il s’est fiancé à sa compagne Ayala. J’ai essayé de l’avoir hier lui demandant des signes que tout va bien et il n’a pas répondu. »

Gal, un ami d’enfance des personnes tuées dans l’attaque, a déclaré aux journalistes : « Tomer m’a parlé de son nouveau travail. Nous avons planifié le voyage de Pessah que nous faisons chaque année, et il s’est assuré de nous transmettre des vidéos montrant où nous allions être. Ce sont deux personnes aimant la vie et aimés de leur famille. »

Alon, un autre ami d’Eitam et Tomer, a déclaré qu’ »ils étaient tous les deux des gens qui aimaient la vie. Ils étaient comme la colle, tout le monde était autour d’eux. Ils attendaient que tout le monde rejoigne le bar. Quand nous avons entendu parler de l’attaque, nous avons essayé dans tous les moyen possible de les contacter et ils n’ont pas répondu. »

Leah Arad, la mère de la fiancée, a déclaré à propos de la douloureuse nouvelle: « Nous sommes tous écrasés. Ils ont commencé à faire des listes de mariage et ont déjà mis en place des lieux à voir. Hier, nous avons entendu aux informations qu’il y avait eu une attaque terroriste et Ayala savait qu’il était dans un pub. Elle l’a appelé et il n’a pas répondu. « Nous savions que s’il n’appelait pas pour lui dire qu’il allait bien, alors quelque chose se produisait. Je suis allé à Ichilov et j’ai demandé à voir une photo de lui, car il n’y avait pas de documents sur lui. D’après leurs visages, j’ai compris. Au lieu d’un mariage, il y aura des funérailles. »

Deux amis inséparables : Tomer Morad et Eitam Magini sont les victimes de l’attaque de Tel-Aviv

Tomer Morad et Eitam Magini sont ceux qui ont été tués dans l’attaque d’hier à Tel-Aviv :

 

Les deux personnes étaient des amis d’enfance. Les jeunes hommes dans la vingtaine sont sortis pour passer du temps à Tel-Aviv et ont été assassinés alors qu’ils étaient assis dans un bar de la rue Dizengoff. Leur mort a été déterminée à l’hôpital après un combat pour sauver leur vie.

Alon Besa, l’ami de Tomer lui a rendu hommage : « Tomer était un pilier, la personne qui tient tout le monde. Tous les amis ont toujours été autour de lui. Les plus en vue. Hapoel Tel Aviv était son plus grand amour après sa petite amie Ariel. Elle était son grand amour. C’était un homme « Aimé, heureux. Il aimait sortir, cuisiner. Tomer s’est assis avec ses amis dans le pub maudit et ont attendu des amis. Tomer venait juste d’obtenir son diplôme et cherchait un nouvel emploi. Eitam et Tomer était au centre du groupe d’amie. Ils tenaient tous les deux le groupe et ils étaient de bons amis depuis des années.

Gal Benvenisti, un ami de Tomer et Eitam, a déclaré: « Nous nous sommes arrangés dans le groupe WhatsApp pour nous rencontrer à Ilka. Ils étaient tous les deux très responsables. Après 45 minutes sans réponse de leur part, nous avons réalisé que c’était eux.

 » Nous nous sommes réveillés par une matinée insupportablement difficile, avec la triste nouvelle du meurtre de nos deux habitants de la ville – Magini, 27 ans, et Tomer Morad, amis d’enfance qui ont grandi et ont été éduqués à Kfar Saba », a déclaré le maire de Kfar Saba, Rafi.

« Mon cœur va aux familles des personnes tuées, les sentiments sont durs et mêlés de colère, de frustration et de douleur. Il n’y a pas de mots et pas de consolation pour ceux qui ont perdu leurs enfants. Nous soutiendrons les familles et ferons tout pour protéger nos vies et continuer la lutte jusqu’à ce que nous gagnions, « Rétablissement rapide pour les blessés et nous transmettons nos condoléances au nom de toute la ville aux familles des personnes tuées ».

15 ont été blessés lors de la fusillade de la nuit dernière à Tel-Aviv, un est maintenant dans un état critique et sa vie est en danger, et 3 sont dans un état grave mais stable. Le terroriste, Raed Hazem, un résident du camp de réfugiés de Jénine, a été tué tôt ce matin par une unité du Shin Bet.

Jforum avec infos-israel.news et LPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.