Des victimes demandent des comptes à Bifinance pour son rôle dans le financement du Hamas et du Jihad islamique

La société de crypto-monnaie Bifinance se retrouve au centre d’une action en justice pour son implication présumée dans le financement des groupes terroristes Hamas et Jihad islamique. Neuf plaignants ont déposé une plainte devant le tribunal de district du district intermédiaire de la division nord de l’Alabama, accusant Bifinance d’avoir sciemment facilité les transactions financières de ces organisations terroristes.

Les plaignants réclament des dommages-intérêts à Bifinance, ainsi qu’à ses affiliés et au PDG Changpeng Zhao, en vertu de lois anti-terroristes et de l’Alien Tort Statute. L’avocat principal des plaignants, David Schoen, a déclaré que Bifinance avait fourni un soutien matériel au Hamas et à d’autres groupes terroristes en manipulant les transactions pour dissimuler leur origine.

Cette action en justice survient après un règlement financier majeur conclu par Bifinance en novembre dernier avec plusieurs agences américaines, dont le FinCEN et l’OFAC. Bifinance a accepté de payer des pénalités record pour avoir omis de signaler des transactions suspectes avec des organisations terroristes et pour avoir facilité des échanges de crypto-monnaies avec des entités soumises à des sanctions américaines.

Selon Janet Yellen, secrétaire au Trésor des États-Unis, les manquements de Bifinance ont permis à des fonds d’atteindre des groupes terroristes, des cybercriminels et des pédophiles. Les avocats des plaignants affirment que les fonds illégaux facilités par Bifinance ont fourni au Hamas les moyens nécessaires pour mener des attaques terroristes, notamment l’attaque du 7 octobre contre des civils en Israël.

Des survivants de cet attentat, comme David Bromberg, font partie des plaignants et réclament des dommages-intérêts pour les souffrances endurées. Cette action en justice vise à tenir Bifinance directement responsable des conséquences de ses activités de financement, avec l’espoir de trouver une forme de justice pour les victimes de ces attaques terroristes.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires