Difficile de savoir, si ce sont bien des anti-fascistes ou fascistes qui recouvrent les murs de certains édifices publics de la Mairie de Naujac-sur-mer.

Tout porte à croire que c’est là une vengeance contre la Mairie UMP de la ville qui a voulu faire barage au FN lors dfes dernières élections.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi. Des étoiles de David et des inscriptions en allemand ont été taguées sur les murs de bâtiments municipaux de Naujac-sur-mer à la pointe du Médoc. Le canton du Nord-Médoc a été remporté dimanche par le Front National.

La mairie de Naujac a été taguée par des inscriptions en allemand « Fachos dehors »  © Mairie de Naujac

La mairie, la salle des fêtes et différents bâtiments municipaux et mobiliers urbains de Naujac-sur-mer ont été touchés.

A la bombe rouge ont été dessinées des étoiles de David et des inscriptions en allemand « Arbeit macht frei » (NDLR « le travail rend libre » en allemand, inscription souvent affichée au fronton des camps de concentration du IIIème Reich), « Fachos Raus » (les fachos dehors) et des signes « ZAD ». Ce signe ZAD pourrait faire référence aux  « zones d’aménagement différé » aussi appelées « zones à défendre » par les fameux zadistes à Sivens (Tarn) et Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Le « A » entouré est le signe des anarchistes.

Une étoile de David sur la salle des fêtes de Naujac, avec « Fuck Fachos » sur un Relais à vêtements  © Mairie de Naujac

Peut-être que la commune a été ciblée à cause des élections départementales. J’avais appelé à voter pour le candidat PS contre le candidat FN. Le vote républicain n’a peut-être pas plu à certaines personnes. Mais ne ciblons pas au hasard sans élément. — Jean-Bernard Dufourd, maire UMP de Naujac

Un autre bâtiment communal de Naujac touché par des tags anarchistes  © Mairie de Naujac

Le maire UMP de Naujac, Jean-Bernard Dufourd, va porter plainte. Il était candidat aux élections départementales dans son canton du Nord-Médoc, le seul canton du Sud-Ouest à avoir basculé au profit du Front National. Eliminé au premier tour, Jean-Bernard Dufourd avait appelé à voter pour le tandem socialiste, composé du maire de Lesparre, Bernard Guiraud et de la maire de Saint-Estèphe, Michèle Saintout. Le PS a été battu à 147 voix près par le binôme FN, Grégoire de Fournas et Sonia Colemyn.

Le mobilier urbain de Naujac a aussi été visé  © Mairie de Naujac

 

France Bleu

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.