Des chercheurs ont trouvé le neurone de la marche

Le corps humain. Image d'illustration.Le corps humain. Image d’illustration.PublicDomainPictures / Pixabay

Des chercheurs ont découvert le neurone responsable de la marche. Celui-ci permet à des patients ayant souffert de lésion de la moelle épinière de marcher de nouveau.

Un petit nombre de patients qui ne pouvaient plus bouger leurs jambes, ni même les sentir pour certains, souffrant de paralysie suite à des lésions de la moelle épinière, ont eu la chance de récupérer l’usage de leurs membres inférieurs et de marcher à nouveau. Ceci a été rendu possible grâce à une thérapie prometteuse mise au point par une équipe de chercheurs suisse, selon une étude publiée dans la revue Nature. Les scientifiques ont plus précisément identifié le neurone spécifique qui est activé et remodelé par la stimulation de la moelle épinière.

Des chercheurs ont découvert le neurone responsable de la marche

Pour cette étude, les participants ont reçu une stimulation électrique très ciblée, via des électrodes placées sur la région de la moelle épinière qui contrôle les muscles des jambes. Il s’avère que tous les patients ont constaté des améliorations juste après la stimulation et ils ont pu profiter de ces améliorations cinq mois plus tard, sans la moindre stimulation électrique, comme l’explique l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dans un communiqué.

Les neurones en question, baptisés Vsx2, ne sont pas du tout sollicités pour la marche chez les individus en bonne santé, mais sont, apparemment, essentiels pour la récupération après une lésion de la moelle épinière. Grégoire Courtine, professeur de neurosciences et codirecteur du centre NeuroRestore, explique ainsi : “Nous avons pour la première fois pu établir un atlas moléculaire de la moelle épinière d’une précision telle qu’il nous permet d’observer, neurone par neurone, l’évolution du processus de guérison.”

Celui-ci permet à des patients ayant souffert de lésion de la moelle épinière de marcher de nouveau

Avant de procéder à des tests sur l’homme, l’équipe de chercheurs a bien évidemment utilisé cette méthode sur des animaux, des rongeurs en l’occurrence, souffrant d’une lésion. L’inactivation des neurones Vsx2 a immédiatement mis un terme à la marche, sans pour autant avoir le moindre effet sur les souris saines. Ces résultats ont permis de démontrer que ces neurones sont à la fois nécessaires et suffisants pour que l’électrostimulation soit efficace et qu’elle permette la réorganisation du système nerveux, le rendant opérationnelle pour la marche. Simple, mais diablement efficace, encore fallait-il le trouver. Cette découverte pourrait être capitale pour la récupération des patients ayant souffert de lésion à la moelle épinière.

 » sizes= »703px » srcset= »https://static.lexpress.fr/medias_12445/w_640,c_fill,g_north/des-chercheurs-ont-identifies-le-neurone-qui-permet-de-remarcher_6372268.png 640w,https://static.lexpress.fr/medias_12445/w_760,c_fill,g_north/des-chercheurs-ont-identifies-le-neurone-qui-permet-de-remarcher_6372268.png 760w,https://static.lexpress.fr/medias_12445/w_960,c_fill,g_north/des-chercheurs-ont-identifies-le-neurone-qui-permet-de-remarcher_6372268.png 960w,https://static.lexpress.fr/medias_12445/w_1000,c_fill,g_north/des-chercheurs-ont-identifies-le-neurone-qui-permet-de-remarcher_6372268.png 1000w,https://static.lexpress.fr/medias_12445/w_1520,c_fill,g_north/des-chercheurs-ont-identifies-le-neurone-qui-permet-de-remarcher_6372268.png 1520w,https://static.lexpress.fr/medias_12445/w_2000,c_fill,g_north/des-chercheurs-ont-identifies-le-neurone-qui-permet-de-remarcher_6372268.png 2000w » alt= »Image montrant l’atlas de neurones, à gauche, ainsi qu’une coupe de la moelle épinière, à droite. En rouge, les neurones Vsx2, particulièrement actifs chez les individus souffrant de lésions de la moelle épinière. » data-optimumx= »1.5″ data-sizes= »auto » data-src= »data:image/svg+xml;utf8,<svg xmlns="http://www.w3.org/2000/svg" xmlns:xlink="http://www.w3.org/1999/xlink" version="1.1" x="0px" y="0px" viewBox="0 0 100 56" enable-background="new 0 0 100 56" xml:space="preserve" width="375px" height="200px"/> » data-srcset= »https://static.lexpress.fr/medias_12445/w_640,c_fill,g_north/des-chercheurs-ont-identifies-le-neurone-qui-permet-de-remarcher_6372268.png 640w,https://static.lexpress.fr/medias_12445/w_760,c_fill,g_north/des-chercheurs-ont-identifies-le-neurone-qui-permet-de-remarcher_6372268.png 760w,https://static.lexpress.fr/medias_12445/w_960,c_fill,g_north/des-chercheurs-ont-identifies-le-neurone-qui-permet-de-remarcher_6372268.png 960w,https://static.lexpress.fr/medias_12445/w_1000,c_fill,g_north/des-chercheurs-ont-identifies-le-neurone-qui-permet-de-remarcher_6372268.png 1000w,https://static.lexpress.fr/medias_12445/w_1520,c_fill,g_north/des-chercheurs-ont-identifies-le-neurone-qui-permet-de-remarcher_6372268.png 1520w,https://static.lexpress.fr/medias_12445/w_2000,c_fill,g_north/des-chercheurs-ont-identifies-le-neurone-qui-permet-de-remarcher_6372268.png 2000w » />

Image montrant l’atlas de neurones, à gauche, ainsi qu’une coupe de la moelle épinière, à droite. En rouge, les neurones Vsx2, particulièrement actifs chez les individus souffrant de lésions de la moelle épinière..NeuroRestore/Jimmy James Ravier
Le Récap
Des chercheurs ont découvert le neurone responsable de la marche
Celui-ci permet à des patients ayant souffert de lésion de la moelle épinière de marcher de nouveau
Par Morgan Fromentin www.24matins.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.