Des chasseurs russes escortent un Rafale et un Mirage français au-dessus de la mer Noire

Alors que les forces de l’Otan continuent de se rassembler dans les eaux de la mer Noire, le ministère russe de la Défense a annoncé que des avions de chasse ont escorté ce mercredi des appareils français qui se rapprochaient des frontières russes.

Ce 8 décembre, des chasseurs russes Su-27 ont escorté un Rafale et un Mirage français au-dessus de la mer Noire, alors qu’ils tentaient de s’approcher des frontières de la Russie, a annoncé le Centre de contrôle de la défense nationale auprès de la Défense russe.

Selon le Centre, des radars de l’armée ont détecté au-dessus des eaux neutres de la mer Noire des cibles aériennes s’approchant de la frontière.

« Afin d’identifier les cibles aériennes et d’empêcher la violation de la frontière russe, des chasseurs Su-27 du service de défense aérienne du district militaire Sud ont été mobilisés. Les équipages de militaires russes ont identifié les cibles aériennes comme étant deux chasseurs tactiques Mirage-2000 et Rafale, ainsi qu’un avion ravitailleur C-135 de l’Armée de l’air française, et les ont escortés au-dessus de la mer Noire », indique le message du Centre.

Il est noté qu' »après avoir détourné les avions militaires étrangers de la frontière russe, les chasseurs russes sont rentrés en toute sécurité à l’aérodrome, aucune violation de la frontière russe n’a été commise ».

Un rapprochement d’une dizaine de mètres

Les chasseurs russes ont effectué leur mission dans le strict respect des règles internationales en matière d’utilisation de l’espace aérien au-dessus des eaux neutres, sans traverser de routes aériennes et sans rapprochement dangereux avec des avions d’États étrangers.
Toutefois, selon la vidéo publiée par le ministère de la Défense, les Su-27 se sont approchés des deux avions français à une distance de quelques dizaines de mètres. Les pilotes russes ont filmé les avions français, suivant un parcours parallèle avec eux. La vidéo montre notamment les pilotes français dans les cockpits de leurs avions et les drapeaux de l’État français, peint sur les flancs des appareils.
D’après les données du ministère, le Rafale et le Mirage étaient armés de missiles air-air guidés AIM-9 et Meteor. De plus, les avions étaient équipés de réservoirs de carburant extérieurs, qui augmentent la portée de vol.

Augmentation des tensions

Le 6 décembre, le destroyer lance-missiles Arleigh Burke est ainsi arrivé dans un port de Roumanie en mer Noire. L’armée russe avait précédemment indiqué qu’elle surveillait ses déplacements. Le bâtiment a rejoint d’autres navires américains dans ces eaux. Moscou a estimé que les manœuvres des navires américains en mer Noire revenaient à jouer « avec le feu » et visaient à tester les forces de la Russie.

Le week-end dernier, la Russie a accusé un avion-espion américain qui survolait la mer Noire d’avoir « failli » entrer collision avec un avion de 142 passagers. Effectuant un vol Tel-Aviv-Moscou, un Airbus A330 a reçu l’ordre d’abaisser sa trajectoire de 500 mètres pour « esquiver » « l’approche dangereuse » de cet avion américain qui est passé à 20 mètres de lui.

Anna Dedkova Mis à jour: 14:51 08.12.2021  fr.sputniknews.com

Un Rafale et un Mirage français au-dessus de la mer Noire – Sputnik France, 1920, 08.12.2021 © Photo mil.ru

2 Commentaires

  1. Sputniq un site de fakes ou des antisémite sont légions dans leur commentaire, ils se rassurent entre eux et qu’ils continuent de rêver longtemps ces idiots….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.