Les élections israéliennes se dirigent vers une impasse, selon les sondages finaux

Les derniers sondages menés avant le jour du scrutin de Mardi convergent tous vers une impasse politique persistante, car ni les blocs anti-Bibi et ni les pro-Netanyahou ne devraient recevoir 61 sièges pour former un gouvernement.

Cependant, le parti Yamina de Naftali Bennett, qui n’est actuellement pas engagé dans l’un ou l’autre bloc, pourrait donner aux partis anti-Netanyahou une coalition.

Le dernier sondage diffusé par KAN Channel 11 a donné 31 sièges au Likoud de Netanyahou, suivi de Yesh Atid avec 19 sièges, Tikva ‘Hadasha et Yamina à égalité pour le troisième parti avec 9 sièges chacun, et la liste arabe commune est stable à 8. Le parti ultra-orthodoxe Shas en compte également 8, tandis que le Judaïsme de la Torah (UTJ) et Israël Beyteinou en obtiennent 7 sièges chacun.

Le Parti travailliste et le Parti sioniste religieux recevraient 5 sièges chacun, et que Kakhol Lavan, Meretz ainsi que Ra’am franchissent le seuil électoral avec quatre sièges chacun.

Selon le sondage de Channel 11, le bloc anti-Netanyahou aurait 56 sièges, tandis que le bloc pro-Netanyahou aurait 51 sièges. Yamina et Ra’am, qui n’ont tous deux déclaré leur soutien à aucun de ces deux blocs, maintiennent l’équilibre du pouvoir. Les neuf sièges de Yamina pourraient donner au bloc anti-Netanyahou une coalition, et avec Ra’am, ils pourraient aussi tous deux en donner au bloc pro-Bibi Netanyahou.

Le sondage de Channel 12 a également suggéré une impasse persistante. Par rapport au sondage similaire de Channel 11, le Likoud gagnerait un siège aux dépens de Yesh Atid, et le Parti travailliste en gagnerait un aux dépens du Parti religieux sioniste. Selon le sondage, le Likoud obtiendrait 32 sièges, suivi de Yesh Atid avec 18, Tikva ’Hadasha et Yamina à égalité à 9 chacun, la Liste arabe commune et le Shas à 8, Judaïsme de la Torah et Israël Beyteinou à 7.

À l’extrémité inférieure se trouvaient les travaillistes avec 6 sièges, suivis des religieux sionistes, Kakhol lavan, Meretz et Ra’am recevant tous 4 sièges chacun.

Les blocs restent les mêmes, les anti-Netanyahou recevant à nouveau 56 sièges et les pro-Netanyahou en recevant 51, laissant à nouveau Yamina et Ra’am comme faiseurs de rois.

Le dernier sondage diffusé par Channel 13 a montré des résultats similaires. Par rapport au sondage Channel 12, Tikva ’Hadasha et Yamina gagnent tous deux un siège aux dépens du Likoud, et Israel Beytenou perd un siège au profit du sioniste religieux. Le Likoud était toujours loin en tête avec 30 sièges, suivi de Yesh Atid avec 18, Tikva ’Hadasha et Yamina à égalité pour la troisième place avec 10 sièges chacun, le Shas et la Liste arabe commune avec 8 et Judaïsme de la Torah avec 7 sièges.

Les travaillistes et Israël Beytenou recevraient chacun six sièges et le Parti religieux sioniste cinq, suivis de Kakhol lavan, Meretz et Ra’am franchissant à nouveau le seuil électoral avec quatre sièges chacun.

Dans ce scénario, le bloc anti-Netanyahou recevrait à nouveau 56 sièges, tandis que le bloc pro-Netanyahou en recevrait un de moins avec 50 sièges, laissant à nouveau Yamina et Ra’am comme faiseurs de rois.

Ces sondages seront les derniers avant les élections du 23 mars conformément aux lois de campagne électorale d’Israël.

JForum ‒ Infos Israel-news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.