Danon révèle les routes de contrebande du Hezbollah à l’ONU

5
2176

L’envoyé israélien révèle les routes de contrebande d’armes entre l’Iran et le Hezbollah et le Liban lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU

avatarpar le personnel Algemeiner

L’Ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU, Danny Danon, devant le Conseil de sécurité. Photo: Mission israélienne à l’ONU.

L’Ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU a communiqué mardi? au Conseil de sécurité? des informations provenant des services de renseignements israéliens montrant que l’Iran avait acheminé des armes à l’organisation terroriste du Hezbollah, soulignant la menace persistante posée par le régime de Téhéran et son séide libanais le long de la frontière nord d’Israël.

«Dans les années 2018-2019, Israël a découvert que des biens à double usage étaient introduits clandestinement au Liban afin de faire progresser les capacités des roquettes et des missiles du Hezbollah», a révélé au Conseil de sécurité Danny Danon – l’envoyé israélien auprès de l’ONU.

Danon a déclaré que la Force Qods du Corps des gardiens de la révolution islamique (IRGC), qui dirige les interventions iraniennes à l’étranger, avait commencé “à faire progresser l’exploitation des canaux maritimes civils, et plus précisément du port de Beyrouth”.

Danon a déclaré : “Le port de Beyrouth est devenu le port du Hezbollah.”

Danon a révélé que des agents syriens ont aidé l’Iran et le Hezbollah à acheter du matériel à double usage (ce qui signifie qu’il peut être utilisé à des fins tant civiles que militaires) auprès d’entreprises civiles étrangères et l’ont transféré au Liban. Ces agents ont induit les entreprises en erreur en déchargeant officiellement l’équipement du port de Beyrouth, a précisé Danon, qui a ensuite été transporté vers les installations de production de missiles du Hezbollah.

Danon a déclaré que le Hezbollah utilisait régulièrement des centres civils au Liban pour transporter illégalement des armes, en “violation flagrante” de la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations unies, qui demande le désarmement de l’organisation terroriste. Danon a également présenté au Conseil de sécurité une carte des différentes routes de transfert d’armes.

L’envoyé israélien a exhorté les États membres de l’ONU à prendre des mesures supplémentaires en ce qui concerne la vente de matériel à double usage.

«Etes-vous absolument sûr que vos entreprises ne vendent pas du matériel à double usage (qui tombent) aux mains du Hezbollah?», A demandé Danon. “Etes-vous sûr que vos citoyens connaissent les utilisateurs finaux de ces articles à double usage?”

algemeiner.com

5 COMMENTS

  1. Ca me fait rire.
    Le pays que l’on nomme LIBAN n’existe plus.
    Le NazeBollah a supplanté le Liban partout dans le pays.
    Il n’y a plus d’armée dite libanaise.
    Une armée de terroriste nazislamiste la remplace.
    Israel est donc en droit de donner la fessée à cette armée terroristo-nazislamiste.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.